Les arbres doivent être coupés avant le 1er avril et après la fin octobre, soit durant la période de dormance de l'insecte nuisible qui est originaire d'Asie, souligne François Méthot-Borduas.

Agrile du frêne: arbres abattus

L'abattage d'arbres dans le stationnement à l'arrière du centre culturel France Arbour ou au parc Jean-Yves Phaneuf à Granby a été observé par certains résidants au cours des derniers jours. Vérification faite auprès du service des travaux publics, il s'agit de frênes, qui étaient atteints de l'agrile du frêne.
« Nous tentons de limiter la propagation de l'insecte en éliminant les arbres affectés », a indiqué vendredi le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas. Selon lui, pas moins de 33 arbres seront abattus ce printemps et une vague de coupes similaire est prévue cet automne.
Les arbres doivent être coupés avant le 1er avril et après la fin octobre, soit durant la période de dormance de l'insecte nuisible qui est originaire d'Asie, souligne M. Méthot-Borduas. Selon lui, les arbres coupés seront remplacés par des essences variées au printemps. « L'an dernier, nous avons abattu 61 arbres atteints, donc condamnés à mourir », dit le directeur des travaux publics.
L'abattage d'arbres est l'une des mesures mises en place par la Ville au cours des dernières années pour freiner la progression de l'agrile du frêne.