Le dossier du propriétaire de Concassage Pelletier est apparu pour une première fois devant la cour jeudi au palais de justice de Granby.

Agression d’une mineure: un homme d’affaires de Saint-Armand accusé

Un homme d’affaires de Saint-Armand en Montérégie, aussi champion de tire de tracteur, fait l’objet de plusieurs accusations pour des crimes de nature sexuelle qui auraient été commis aux dépens d’une mineure.

Le dossier de Charles Pelletier, 53 ans, est apparu pour une première fois devant la cour jeudi au palais de justice de Granby. L’accusé était absent et son avocat, Me Alexandre Caissie, a reporté la cause en février.

Dix accusations incluant agression sexuelle, attouchements et incitation à être touché pèsent contre celui qui est propriétaire de l’entreprise Concassage Pelletier, aussi à Saint-Armand.

La présumée victime, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, était âgée de moins de 14 ans au début de faits reprochés et les crimes se seraient poursuivis à l’adolescence, indiquent les documents judiciaires consultés par La Voix de l’Est.

En tout, le ministère public entend faire la preuve que les agressions ont eu lieu pendant 10 ans, soit de 2004 à 2013, à Saint-Armand « et ailleurs au Québec ». Ces crimes sont passibles d’une peine de prison maximale de 14 ans.

Il n’a pas été possible de joindre M. Pelletier, vendredi, pour recueillir ses commentaires.

Charles Pelletier

Champion pro-stock

L’homme d’affaires s’est fait connaître pour ses nombreuses victoires en tire de tracteur, une discipline bien connue en milieu rural. 

Avec son équipe CP Dream et sous le sobriquet Lucky Charlie, il a été champion de la classe pro-stock aux États-Unis en 2017 et 2018 et lauréat du titre de pilote le plus populaire. 

Il a également été le premier Québécois à être couronné « Grand National » par la National Pullers Association des États-Unis. Me Valérie Simard-Croteau, du Directeur des poursuites criminelles et pénales, représente la Couronne dans ce dossier.