Jean Morin fait face à de nouvelles accusations de nature sexuelle.

Agression d'enfant: nouvelles accusations contre Jean Morin

Bien que déjà incarcéré, un homme de Farnham au lourd casier judiciaire fait de nouveau face à la justice pour des infractions de nature sexuelle.

On reproche à Jean Morin, 69 ans, d’avoir agressé sexuellement une fillette de cinq ans à la fin de 2018. La présumée victime habitait à proximité de chez lui. Des accusations de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels ont également été déposées et concernent la même plaignante.

M. Morin devra aussi répondre d’accusations de production et de possession de pornographie juvénile.

Jointe par La Voix de l’Est, la mère de la présumée victime indique que sa fille est « détruite » par ce qui s’est passé.

« Elle ne va pas bien du tout, dit-elle. Elle s’isole beaucoup et se réveille en hurlant la nuit. Quand on fait un jeu, elle revoit des situations de crise. Elle manque de confiance en elle et voit un psychologue pour l’aider à dormir. »

Selon la mère, aucune thérapie ne peut plus aider l’accusé. « Ça dure depuis trop longtemps. J’espère qu’il aura une nouvelle sentence pour ses crimes. »

Précédentes condamnations

Jean Morin a été condamné à cinq ans de prison, en juin dernier, pour des gestes là aussi de nature sexuelle commis à l’endroit d’un mineur au début des années 2000. Il a également été déclaré délinquant sexuel à vie.

Il avait préalablement reçu une sentence de 40 mois de détention, en 2014, pour contacts et incitation à des contacts sexuels avec un autre mineur, possession de pornographie juvénile et non-respect de ses conditions de remise en liberté.

Défendu par Me Danielle Dontigny dans le présent dossier, il doit revenir devant la cour le jeudi 19 septembre, pour la forme. Me Valérie Simard-Croteau, du bureau de la Couronne, représente la poursuite.

On reproche à Jean Morin, 69 ans, d’avoir agressé sexuellement une fillette de cinq ans à la fin de 2018. La présumée victime habitait à proximité de chez lui. Des accusations de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels ont également été déposées et concernent la même plaignante.