Mamadou Ly a été arrêté mardi par la police de Granby. Il fait face à des accusations de vol et de voies de fait armés, de possession d'arme dans un dessein dangereux et de complot pour vol.
Mamadou Ly a été arrêté mardi par la police de Granby. Il fait face à des accusations de vol et de voies de fait armés, de possession d'arme dans un dessein dangereux et de complot pour vol.

Agression armée à Granby : Mamadou Ly reste détenu

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Le principal suspect dans une agression armée survenue la semaine dernière à proximité de la passerelle Miner, à Granby, passera les prochains jours en prison.

La Couronne s'est opposée mercredi à ce que Mamadou Ly, 19 ans, retrouve sa liberté. Il avait été arrêté la veille.

Comparaissant par visioconférence depuis le poste de police de Granby, le jeune homme fait face à des accusations de vol qualifié, de voies de fait armées, de possession d'arme dans un dessein dangereux ainsi que de complot pour vol.

Il doit également répondre de 29 autres accusations pendantes pour des infractions qu'il aurait commises plus tôt cette année, essentiellement des fraudes par l'utilisation de chèques volés. Il aurait alors offert à plusieurs mineurs, via Internet, de s'enrichir grâce à ces documents.

Le présent dossier a été reporté, pour la forme, au 19 octobre. L'enquête sur remise en liberté de M. Ly pourrait être fixée à cette date. Pour l'instant, il n'a pas enregistré de plaidoyer.

Entre-temps, il lui est interdit de communiquer avec les victimes ainsi qu'avec ses deux coaccusés dans cette affaire. L'un d'eux est mineur et toujours détenu en centre jeunesse, tandis que Nive Kercy Muhoza, 20 ans, doit comparaître devant le tribunal en décembre.

Une femme qui accompagnait le trio a aussi été rencontrée par la police de Granby, mais elle ne fera pas l'objet d'accusations, indique le porte-parole Guy Rousseau.

Coups et menaces

Selon ce qui a été possible d'apprendre, le groupe a menacé et frappé deux hommes dans la vingtaine qui attendaient dans une voiture stationnée près de la passerelle Miner, à l'angle des rues Long et Denison Ouest, jeudi dernier.

Le trafic de drogue serait au coeur de cette altercation et toutes les personnes impliquées se connaissaient. Surpris sur le fait par les policiers, M. Kercy Muhoza a pointé une arme en direction d'un agent, ce qui a déclenché une opération policière.

Le trafic de drogue serait au coeur de cette altercation et toutes les personnes impliquées se connaissaient. Surpris sur le fait par les policiers, M. Kercy Muhoza a pointé une arme en direction d'un agent, ce qui a déclenché une opération policière.

Tout le monde s'est ensuite enfuit, mais les deux coaccusés de M. Ly ont été interceptés quelques minutes plus tard. Quant aux victimes, elles sont toujours recherchées par la police.

Leur véhicule a été retrouvé abandonné à Shefford, tandis qu'un revolver a été récupéré dans la cour d'une résidence du secteur du Boisé Miner.

Mamadou Ly est représenté par Me Serge Michon, tandis que Me Élise Côté-Lebrun s'occupe de la poursuite.