La nouvelle coopérative verra le jour officiellement en novembre 2021. Dans l’ordre habituel : René Racat, Daniel Roy, Antoine Grisé, Nathalie Frenette, Guy Labrecque, Christian Massé, Patrice Gagnon et Guy Crépeau.
La nouvelle coopérative verra le jour officiellement en novembre 2021. Dans l’ordre habituel : René Racat, Daniel Roy, Antoine Grisé, Nathalie Frenette, Guy Labrecque, Christian Massé, Patrice Gagnon et Guy Crépeau.

Agiska Coopérative: quatre coops, une entité

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Quatre coopératives agricoles représentant plus de 2365 membres et 750 employés formeront bientôt une seule entité: Agiska Coopérative. Le regroupement des coops Agrilait, Comax, Montérégiennes et Sainte-Hélène verra le jour en novembre 2021 dans l’objectif d’offrir un meilleur service à ses membres afin qu’ils soient plus compétitifs sur le marché ici et à l’étranger.

«C’est une grande consolidation. L’objectif est de faire face aux prochaines années. On sait que de plus en plus, nos producteurs doivent être compétitifs et pas seulement dans la province, mais également mondialement. Pour nous, il faut être capable de les appuyer en étant plus stratégiques, en allongeant la chaine des valeurs», explique Christian Massé, directeur général de la Coop des Montérégiennes.

Se porter acquéreur en aval ou en amont d’opportunités d’affaires dans le secteur agricole fait entre autres partie des valeurs qui sont prônées par la nouvelle coopérative, explique-t-il.

La fusion des quatre coopératives agricoles a été entérinée lors d’assemblées générales extraordinaires, jeudi. La majorité des membres ont donné leur accord à la création d’une nouvelle coopérative qui portera le nom d’Agiska.

Il ne manque que le sceau d’approbation du Bureau de la concurrence pour aller de l’avant, précise le communiqué acheminé aux membres de la presse. Cette étape peut prendre plusieurs mois, précise M. Massé.

Le nouveau conseil d’administration, qui représentera des milliers de membres et des centaines d’employés, sera composé de 12 administrateurs.

La représentativité sera déterminée en fonction du nombre de membres de chacune des quatre coopératives et du chiffre d’affaires.

Le siège social de la nouvelle coopérative sera situé à Saint-Hyacinthe, un emplacement jugé central géographiquement. Granby conservera tout de même sa quincaillerie BMR située rue St-Jude, précise M. Massé.