Yan Beauregard et Benoit Danis, deux entrepreneurs de Granby, ont annoncé mardi le lancement d’un nouveau programme d’achat local.

Acheter local, c’est simple

Les Granbyens sont invités à revoir leurs habitudes d’achat. Quelque 32 000 foyers recevront d’ici la fin juin la carte Simple, au cœur d’un nouveau programme d’achat local, mis sur pied par deux entrepreneurs.

« L’idée de base, c’est qu’on puisse, dans un seul programme, créer une saine compétition dans notre ville pour inciter les citoyens à dépenser leurs dollars ici. On veut éduquer les gens à penser local avant d’acheter ailleurs », a lancé mardi l’un des initiateurs du programme, Benoit Danis.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle initiative est lancée dans la région. Mais Benoit Danis et son partenaire d’affaires dans ce projet, Yan Beauregard, croient que la simplicité de la carte Simple, autant pour les commerçants que pour les consommateurs, lui permettra de perdurer dans le temps.

Il en coûtera aux commerçants 140 $ par mois — pour un contrat d’un an — pour adhérer au programme. « Il n’y aura pas de forfait or, argent ou bronze, comme on a déjà vu. Tous les commerçants vont être sur un pied d’égalité », glisse M. Danis.

En échange, ils recevront de la visibilité, notamment sur Internet ainsi que par les infolettres bimensuelles qui seront acheminées par courriel aux détenteurs de la carte. Les commerçants seront, dans cette optique, invités à promouvoir une offre, qui pourra être modifiée d’un mois à l’autre. Pourcentage de rabais, deux pour un et autres avantages pourront être offerts aux membres.

A contrario, il n’en coûtera pas un sou aux consommateurs pour être membre, précise Benoit Danis, propriétaire des Carnets de Denise. En plus de profiter de rabais, ils pourront aussi participer aux tirages mensuels de différents prix offerts par les commerçants partenaires. Le premier prix sera un voyage dans le sud pour deux personnes avec Voyage à tout prix.

M. Danis est convaincu que la carte Simple trouvera sa place dans le porte-feuille des Granbyens. Les cartes du genre ont prouvé leur efficacité. « Ça fait encore partie de la réalité des gens », dit-il.

Quelque 32 000 foyers recevront d’ici la fin juin la carte Simple, au cœur d’un nouveau programme d’achat local, mis sur pied par deux entrepreneurs.

Objectifs
À l’heure actuelle, une quinzaine de commerces (Mikes, Interplus, Chagnon Honda, Rapid Pizzeria, La Recharge.ca, etc.) ont adhéré au programme. L’objectif est d’en avoir beaucoup plus, dit Benoit Danis. « À 100, 125 commerces, on va vraiment commencer à avoir un mouvement, où ça va devenir incontournable. On n’est pas si loin que ça. On est à 85 commerces de l’avoir et il y a 1700 commerces à Granby », relève-t-il.

Benoit Danis et Yan Beauregard, copropriétaire pour sa part d’Imprimerie Shefford, ont d’ailleurs décidé de prendre les grands moyens pour aller à la rencontre des consommateurs : Postes Canada distribuera des cartes aux portes de l’ensemble des résidences et appartements.

Une importante campagne médiatique supportera le lancement de la carte Simple et les commerçants seront courtisés à très court terme. L’opération entraînera un investissement initial d’environ 30 000 $ des deux partenaires.

« On investit dans ce projet-là parce qu’on y croit », affirme Yan Beauregard.

La campagne publicitaire veut aussi inciter les citoyens à être à l’affût et à activer leur carte, en quelques étapes simples, plutôt que de la jeter à la poubelle. S’il n’en tient qu’à Benoit Danis, environ le tiers des cartes postées seront activées. Elles s’ajouteront aux 1000 cartes déjà en activité.

Grand coup
Cela fait plus d’un an que le duo d’entrepreneurs a décidé d’unir ses forces pour ce projet et travaille à l’élaboration de ce programme d’achat local. Le recrutement de commerces et de consommateurs a débuté au cours des derniers mois. La distribution de la carte Simple était principalement effectuée dans le cadre d’événements, comme au Salon de l’auto ou à Famili-Neige. Mais le nombre de membres augmentait au compte-goutte, alors qu’un objectif de 5000 cartes actives avait été fixé en 2018.

D’où l’idée de marquer un grand coup.

Détail : les concepteurs de la carte Simple ont conclu un partenariat avec l’organisme Les Cuisines collectives de la Montérégie, qui recevra 25 $ par année pour chacun des commerces qui s’inscrira au programme.

« C’est important pour moi de donner à la communauté. J’ai été impliqué dans le hockey mineur et dans le soccer. M’impliquer dans un organisme comme ça, c’était juste naturel de ma part », affirme Benoit Danis.