L’accueil de la municipalité de Roxton Pond a été le coup de cœur des participants à la 11e édition de la Ride de filles.

Accueil mémorable de la Ride de filles à Roxton Pond

L’accueil de Roxton Pond a énormément touché les participants de la Ride de filles ce week-end. Une impressionnante arche de brassières attendait en effet leur convoi de motos lors de leur passage sur le territoire de la municipalité.

Il s’agit d’un des moments qui leur a fait vivre le plus d’émotions samedi dernier et de nombreuses participantes ne parlaient que de cela à la suite de leur parcours.

Cette initiative provient de Nathalie Simard, agente de développement de la localité. C’est elle qui a décidé de faire une collecte de ces sous-vêtements auprès des résidents afin de construire cette structure visible pour tous. Au total, 1800 soutiens-gorges ont été ramassés. Dans le lot, 718 ont été nécessaires pour la construction de la haie d’honneur.

« Je voulais faire quelque chose de spécial », lance Mme Simard précisant que le trajet a même été surnommé « La route des brassières ». Selon les responsables de l’événement, la prochaine mouture devrait d’ailleurs s’appeler ainsi afin de souligner l’effort de la localité.

« Les efforts que la ville a mis pour le passage sont incroyables », insiste Michel Côté, directeur général de la Ride de filles. Mentionnons que le convoi traverse ce chemin en 15 minutes seulement.

L’arche de brassières était sur toutes les lèvres des participants de l’événement en fin de semaine.

« Le rose était à l’honneur lors de la traversée du territoire », souligne Mélanie Vaillancourt, participante à la Ride de filles. Les maisons arboraient cette couleur avec fierté et plusieurs poteaux de la municipalité étaient décorés de rubans roses pour accueillir les motardes et motards.

Émotion

Cette année, Roxton Pond a été sans équivoque l’accueil coup de cœur des participants. « Il y a juste les insensibles qui ont passé ici sans pleurer », affirme M. Côté.

Tout le monde a versé une larme en constatant cette chaleur humaine. Il s’agit d’un souvenir riche de sens et impérissable pour toutes les personnes présentes.

Ce moment restera gravé au sein de la mémoire collective des participants de la Ride de filles, mais aussi des résidents de la municipalité. « On ne vous oubliera jamais Roxton Pond », assure Michel Côté.

D’ailleurs, le directeur de l’événement a fait le trajet inverse pour revenir chez lui. Puisque la ville avait réservé un bel accueil, il a décidé de prendre une photo à un endroit où un ruban rose était suspendu.

Le hasard fait bien les choses, car la dame vivant à ce lieu est présentement en rémission. Elle est une survivante du cancer du sein et un moment d’émotion a suivi. « Ce fut très touchant », souligne M. Côté.

Nouveau record

Il s’agissait de la 11e mouture de la Ride de filles. Celle-ci a vu le jour en 2009 lorsque la présidente fondatrice Sylvie Brisebois a décidé de faire une balade en moto entre filles pour amasser des fonds pour la lutte contre le cancer du sein.

Rappelons que l’édition des derniers jours a permis de récolter un impressionnant montant de 111 500 $ que les organisateurs de l’événement ont remis à la Fondation du cancer du sein du Québec. Cette récolte bat l’ancien record de plus de 88 000 $ réalisé lors de la précédente édition.