Accidents de la route: plus à risque en Estrie

Le risque d’être blessé ou de décéder lors d’un accident de la route est plus élevé sur le territoire desservi par le CIUSSS de l’Estrie – CHUS que la moyenne provinciale. C’est ce que conclut un rapport de la directrice de santé publique de l’Estrie sur les accidents de la route.

Il y a en moyenne 6741 accidents par année sur le territoire du CIUSSS, qui s’étend de Granby à Lac-Mégantic, dont 1888 avec victimes. De par ces accidents, il y a 35 décès en moyenne par année.

Le taux d’hospitalisation est de 55 pour 100 000 dans la région contre 44 pour 100 000 pour la moyenne provinciale. Le taux de mortalité est également pire en Estrie avec un taux de 7,7 sur 100 000 contre 5,6 sur 100 000 ailleurs au Québec.

« Depuis une vingtaine d’années le bilan en Estrie est pire qu’ailleurs au Québec en ce qui concerne les accidents de la route, souligne Dre Mélissa Généreux, directrice de santé publique au CIUSSS de l’Estrie CHUS.

«Le taux d’hospitalisation est plus élevé de 25 % et le taux de mortalité est plus élevé de 40 % par rapport au reste de la province. »

Plusieurs causes peuvent expliquer cette disparité selon elle.

« En Estrie, on est dans un environnement un peu plus rurale, le fait d’avoir de grandes routes de campagne à grande vitesse peut expliquer une partie de ses résultats. Les régions urbaines comme Montréal ou Québec ont un taux d’hospitalisation plus faible. Je pense donc que c’est juste de dire que les régions rurales sont en cause. »

Dre Mélissa Généreux