Un accident de travail s’est produit, vendredi matin, à la carrière de Bauval d’Ange-Gardien.

Accident de travail à la carrière Bauval

La semaine se termine bien mal pour un travailleur de la carrière Bauval d’Ange-Gardien. Le jeune homme s’est retrouvé coincé dans un tamiseur, peu avant 9 h vendredi.

Ce dernier a été coincé jusqu’au bassin dans le mécanisme qui fait fonctionner le tamiseur de terre, explique le directeur du Service de sécurité incendie d’Ange-Gardien, Philippe Chartrand. Les pompiers ont été appelés pour le dégager afin qu’il puisse être pris en charge par les paramédicaux. 

Déjà sur place, les collègues du blessé ont réussi à soulever l’équipement industriel avec de la machinerie, ce qui s’est avéré plus efficace et rapide que les pinces de désincarcération.

La CNESST a été avisée un peu plus tard et deux inspecteurs étaient attendus en fin d’avant-midi. « Les policiers ont sécurisé la scène, il n’y a plus d’activité dans le secteur où il y a eu l’accident, précisait Jean-Simon Fortin, directeur régional de la CNESST vers 11 h 30. On va s’assurer que les lieux sont sécuritaires et les inspecteurs vont faire une intervention pour voir ce qui a pu causer l’accident de travail et voir ce qui peut être fait pour que ça ne se reproduise pas. »

En fin de journée, la machine où s’est déroulé l’accident a été mise sous scellés. Elle ne pourrait être utilisée que lorsque les inspecteurs la jugeront sécuritaire.

Selon M. Fortin, le travailleur souffre de blessures sérieuses, mais qui ne mettent pas sa vie en danger.

L’entreprise Bauval n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.