Les urnes étaient prêtes, dimanche, à être transportées dans les lieux de votation. Les électeurs sont appelés à faire leur choix, ce lundi, pour déterminer notamment quel député les représentera à Québec pour les quatre prochaines années.

À vos marques, prêts, votez!

Des millions d’électeurs sont appelés aux urnes en ce lundi 1er octobre pour décider quel parti gouvernera le Québec pour les quatre prochaines années. Déjà, plus de 37 750 électeurs ont voté par anticipation dans les circonscriptions provinciales de Granby, Brome-Missisquoi, Iberville et Johnson.

Pauline Lazure, directrice de scrutin dans Granby, a offert à La Voix de l’Est une visite de ses bureaux — le centre névralgique des opérations — où, dimanche, les 130 boîtes de scrutin attendaient d’être transportées aux différents lieux de vote.

Sur tous les murs vides et dans tous les locaux, des boîtes insérées dans un sac de transport sont empilées. Si ça peut paraître à première vue un peu bric-à-brac, tout est cependant bien pensé. Les urnes sont disposées en fonction d’une adresse affichée au mur, où elles sont transportées lundi matin. Dix-neuf locaux partout à Granby accueilleront six à dix pôles de votation. Devant l’adresse du Mont-Sacré-Coeur se trouvent donc les urnes dans lesquelles est déposé le matériel nécessaire pour l’équipe qui se trouvera à la table, comme des feuilles, des crayons et une règle pour bien surligner les électeurs qui ont voté sur la liste électorale.

Avec les urnes, il y a aussi les isoloirs et une boîte contenant le nécessaire pour le responsable de salle, mais aussi le matériel pour le Petit bureau de vote (voir encadré).

Dans un coin se trouvent les urnes du vote par anticipation, scellées comme il se doit. « C’est prêt à compter à partir de 18 h », précise Pauline Lazure.

Dans l’une des pièces, un groupe reçoit une formation pour la journée du vote.

Les responsables de salle ont déjà reçu la liste de leur personnel, qu’ils doivent appeler et aviser d’être là avant 8 h 30. La journée commence à 7 h pour une partie de l’équipe et se termine une fois que tous les bureaux ont compté les votes. « On a une équipe de téléphonistes pour recueillir toutes les informations de chacun des endroits », précise Mme Lazure.

Des cartes de rappel ont été postées à chaque adresse civique dans la dernière semaine pour donner les dernières informations aux électeurs. « Il faut bien lire la carte de rappel, prévient la directrice de scrutin. Il y a beaucoup de dates et d’adresses dessus et on a des gens qui sont mêlés. Gardez la carte de rappel et ayez-la en main, ça aide les employés parce que le numéro de pôle y est inscrit. »

Résultats du vote par anticipation

Le bureau de scrutin de Granby, tout comme celui de Brome-Missisquoi, a été très achalandé dans les derniers jours alors que de nombreuses personnes sont venues voter. Des taux de participation de 20,11 % et de 20,13 % ont été enregistrés à Granby et dans Brome-Missisquoi lors du vote par anticipation qui s’est terminé jeudi. Ces deux circonscriptions comptent respectivement 52 436 et 59 421 électeurs.

Dans Iberville, 15,41 % des 48 055 électeurs ont profité du vote par anticipation pour apposer leur X sur le bulletin de vote. Dans Johnson, on parle de 13,11 % des 59 811 électeurs.

Les bureaux de vote sont ouverts lundi de 9 h 30 à 20 h. « Ça prend une preuve d’identification comme le passeport, le permis de conduire ou la carte d’assurance maladie, indique Réal Coderre, directeur de scrutin dans Brome-Missisquoi. Si on ne les a pas, on a une table de vérification qui va essayer de les identifier de façon différente. Puisqu’il y a eu achalandage au vote par anticipation, il devrait y avoir moins d’attente lundi. Habituellement, à l’ouverture, il y a plus d’attente parce que les gens se pressent de régler ça. Après le travail aussi, entre 17 h et 19 h. »

Les directeurs de scrutin comptent sur une équipe solide pour réussir à préparer les élections dans leur circonscription respective.

À Granby, l’équipe de base est composée de sept personnes. Le directeur adjoint, Yvan Provencher et Pauline Lazure sont les recrues, eux qui en sont à leur deuxième élection. Les autres membres de l’équipe, qu’ils soient responsables du recrutement, des finances, du matériel, de la liste électorale ou des installations dans les hébergements pour aînés, ont tous plusieurs élections d’expérience, souligne Mme Lazure.

Avec toutes les personnes engagées pour le vote par anticipation et le jour de l’élection générale, le nombre des membres de l’équipe grimpe à environ 500.

LES ENFANTS VOTENT AUSSI

Les enfants aussi peuvent voter ce lundi. Élections Québec a étendu à la grandeur du Québec le projet-pilote du Petit bureau de vote où les électeurs en herbe pourront répondre à une question. 

Un choix de réponse leur est proposé. 

« C’est installé dans chaque endroit de vote, indique Pauline Lazure, directrice de scrutin du comté de Granby. Il y a une urne et un petit isoloir [près de ceux des adultes]. Ce n’est pas une garderie. Les parents vont voter avec leur enfant. Il voit papa ou maman faire le geste et va ensuite au Petit bureau de vote pour répondre à la question. On va devoir compiler ce vote-là lundi soir. »

Il n’est pas demandé aux enfants de se prononcer sur un parti ou un candidat, mais plutôt de répondre à des questions générales, comme la raison de voter, par exemple. L’objectif est d’ancrer ce geste le plus tôt possible dans la vie de ces futurs électeurs.

« Ça permet de démystifier un peu le processus du vote, ce que les parents vont faire en arrière de l’isoloir, ajoute Mme Lazure. Les enfants vont être éduqués à ça et le vote devrait faire partie de leurs habitudes civiques. »