Près de 200 marcheurs provenant d’une vingtaine d’équipes ont pris part à la 12e édition du Relais pour la vie.

À relais contre le cancer

Le cancer ne laisse pas de répit à ceux qui y font face. En signe de solidarité, près de 200 marcheurs se sont relayés de vendredi soir jusqu’à l’aube samedi matin dans le cadre du Relais pour la vie. L’événement qui se déroule pour une 12e année au parc Daniel-Johnson à Granby permet de remettre année après année plusieurs dizaines de milliers de dollars à la Société canadienne du cancer.

L’ambiance était solennelle au parc Daniel-Johnson malgré le beau temps qui invitait à se détendre. Chacun est touché d’une certaine façon par le cancer qui continue de ravager des vies malgré la recherche.

« Il y a des équipes qui viennent et reviennent plusieurs années parce qu’ils connaissent des gens qui sont touchés ou des membres de leur équipe. En récoltant des dons et en participant en grand nombre, ils contribuent au succès de l’événement », note la présidente du Relais pour la vie, France Morin.

Le cancer, Louisette Jacques l’a vécu dans ses cellules. Trois plutôt qu’un : celui de la peau, du sein et des ganglions. « On est chanceux de pouvoir se parler », lance-t-elle au journaliste de La Voix de l’Est.

Elle admet avoir été sincèrement touchée à la vue de ses centaines de personnes réunies pour soutenir ceux qui comme elle ont dû lutter contre la maladie.

« Ce sont des sentiments très forts, confie-t-elle. Ce sera ma première participation, mais j’ai moi-même bénéficié de l’aide de la Société canadienne du cancer », explique-t-elle avant de prendre part au Tour des survivants.

Succès

La présidente du Relais pour la vie France Morin notait une légère diminution de la participation en comparaison de l’année passée. Son organisation a toutefois espoir de dépasser la barre des 120 000$.

« Je pense que ce qui fait le succès de l’événement c’est que ça touche tout le monde. On souhaite plus que jamais trouver des remèdes », souligne France Morin.

Avec les curieux, les amis et familles des participants, près 600 personnes se trouvaient sur le site du parc Daniel-Johnson. Vingt-deux équipes se sont formées pour participer à la marche. Année après année, la consigne reste la même: au moins un membre de chaque équipe doit demeurer en marche jusqu’à 6h samedi matin.

Nouveauté cette année: la Société canadienne du Cancer a installé des panneaux pour démystifier sa mission et ses accomplissements.

Au moment de mettre sous presse, le 12e Relais pour la vie avait récolté 78 000$. Le montant final sera dévoilé samedi matin.