Charles Désourdy, Pascal Bonin, Paul Gosselin et Louis Villeneuve se sont mouillés mercredi pour marquer le partenariat qui unit le Zoo de Granby et Bromont, montagne d’expériences.

À l'eau pour le partenariat... et le plaisir

Le partenariat qui unit le Zoo de Granby et Bromont, montagne d’expériences a été souligné de façon originale mercredi matin. Les maires de Bromont et Granby, ainsi que les dirigeants des deux attractions touristiques, ont enfilé leur maillot pour dévaler les glissades d’eau des deux endroits.

Ils ont ainsi relevé le défi qui avait été lancé par le directeur général du Zoo de Granby, Paul Gosselin, lors de la conférence de presse marquant cette nouvelle entente. 

À l’origine, l’invitation avait été lancée aux deux maires, Pascal Bonin et Louis Villeneuve. Mais M. Gosselin et le président de la station touristique de Bromont, Charles Désourdy, ont aussi décidé de sauter dans le bateau... ou plutôt dans le tube.

« Si les gens croient qu’on est assis dans nos bureaux, ce n’est pas le cas », a lancé Paul Gosselin en riant.

Le quatuor s’est d’abord réuni dès 9 h au parc aquatique de Bromont, avant de répéter l’expérience dans les glissades d’eau de l’Amazoo, à Granby, soit juste avant que les deux sites soient envahis de groupes scolaires pour la journée. Une expérience qui s’est déroulée dans le plaisir et les manifestations de camaraderie. « Comme disait ma mère, si on ne vaut pas une risée, on ne vaut pas cher », a lancé le maire de Bromont, Louis Villeneuve. 

« Ça représente bien l’esprit de collaboration qu’il y a entre Granby et Bromont. Ce n’est pas fake ce qu’on propulse. Quand le climat est bon, ça amène de la créativité », a renchéri le maire de Granby, Pascal Bonin.

Symbole

Pour Charles Désourdy, cette baignade commune des maires et des dirigeants est la meilleure façon de faire connaître le nouveau partenariat touristique qui lie les deux endroits. Le combo Granby + Bromont prévoit qu’en ajoutant 20 $ à l’abonnement estival offert au coût de 65 $ par l’une ou l’autre des attractions, les abonnés profitent d’un accès illimité, durant tout l’été, aux deux attraits. 

Mais ce partenariat n’est pas que touristique, comme l’a souligné Louis Villeneuve. Après avoir eu leur lot de différends, les villes de Bromont et de Granby veulent désormais œuvrer ensemble pour le rayonnement de la région.

« Ce qui se passe ici, c’est le symbole fort de la réunification. (...) On a fini de travailler en silo », a-t-il lancé.