Jean-Olivier Grégoire Fillion, chargé de projets, et Valérie Brodeur, directrice générale de Vie culturelle et communautaire, ont officiellement lancé Géocaching Granby, vendredi.

À la chasse aux caches !

Armez-vous de votre téléphone intelligent, de votre GPS ou même de votre boussole ! L'activité Géocaching Granby est officiellement lancée.
Annoncée sommairement en début de semaine lors du lancement de la saison touristique en Haute-Yamaska, cette nouveauté de Vie culturelle et communautaire a été présentée plus en détail vendredi.
Pour participer à cette chasse aux trésors techno, il suffit de se procurer un carnet aux bureaux de VCC, à la Maison du tourisme des Cantons-­de-l'Est ou au Bureau d'accueil touristique de Granby, et d'entrer les coordonnées géographiques qui y sont notées dans un GPS ou l'application Google Maps pour découvrir les endroits où sont cachés les douze boitiers. Même la boussole et une carte topographique­ peuvent être utilisées !
Les emplacements des boitiers ont été choisis de sorte que tout le monde fera des trouvailles. « Autant les gens qui viennent à Granby pour un week-end que ceux qui y vivent depuis trente ans vont apprendre et découvrir des choses », assure Jean-Olivier Grégoire Fillion, chargé de projet pour VCC.
Chacun des douze boitiers contient un indice que les gens sont invités à inscrire dans leur carnet. « Le thème, c'est les personnages historiques de la ville de Granby », laisse savoir M. Grégoire Fillion.
Lorsque le carnet est complété, il est possible de le déposer dans une boite au Sports Experts, au restaurant St-Hubert ou au Zoo de Granby pour courir la chance de remporter un prix chez l'un de ces trois partenaires du projet. La valeur des prix totalise 1200 $.
Intégrer la marche
Vie culturelle et communautaire cherchait un moyen d'intégrer la marche à ses activités. Simple à pratiquer, cette activité physique s'inscrit dans la volonté de Granby­ d'être une ville en santé. « La marche va être intégrée à beaucoup d'activités cette année », fait savoir Valérie Brodeur, directrice générale de l'organisme paramunicipal. 
C'est dans cette lignée qu'est venue l'idée Géocaching Granby. Les participants devront marcher un minimum de 6 km pour trouver les 12 caches.
L'activité se veut surtout familiale et ne s'adresse pas aux initiés, avertit par ailleurs M. Grégoire Fillion­. Il s'agit plutôt d'une initiation au géocaching, prévient-il. « Ça ne s'adresse pas aux mordus. Ils peuvent le faire, mais ils ne vont pas y trouver de défi, car elle est de niveau débutant. »
Selon son succès, l'activité pourrait revenir l'an prochain avec un plus grand déploiement, avance-t-il.