Le CALACS invitait les participants à porter du noir pour mettre en lumière le vécu invisible de femmes issues de la diversité qui ont encore plus d'obstacles à franchir pour dénoncer des agressions à caractère sexuel.

70 personnes marchent en silence

Vendredi soir, 70 personnes sont parties du parc Victoria, à Granby, et ont marché silencieusement dans le cadre de la Journée d'action contre la violence sexuelle.
Le Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) invitait les participants à porter du noir pour mettre en lumière le vécu invisible de femmes issues de la diversité qui ont encore plus d'obstacles à franchir pour dénoncer des agressions à caractère sexuel, soutient Chantal Brassard du CALACS de Granby.
Elle s'est dite satisfaite de la participation et de l'esprit de solidarité qui régnait.