Des centaines de personnes vont courir dans les sentiers près de chez eux dans le cadre du Bromont Ultra virtuel.
Des centaines de personnes vont courir dans les sentiers près de chez eux dans le cadre du Bromont Ultra virtuel.

200 000$ en don malgré l’annulation du Bromont Ultra

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Même si l’événement n’aura pas lieu dans les sentiers de Bromont, le Bromont Ultra virtuel s’annonce couru un peu partout au Québec. Et une vingtaine d’organismes en profiteront.

Une partie de l’événement, pour les petites distances, était déjà prévu virtuellement. Avec l’annulation des longues distances la semaine dernière, les coureurs ont eux aussi eu l’occasion de passer au volet virtuel. Les inscriptions pouvaient être remboursées ou reportées, à l’exception des dons.

« En temps normal, on lève 250 000 $, alors qu’on a 2500 coureurs et un événement, explique Gilles Poulin, organisateur du BU. Cette année, on avait 1100 coureurs inscrits et on est rendu à 190 000 $ sans événement. Il y a de la magie dans l’air ! »

Il espère même se rendre à 225 000 $, puisque la collecte de fonds se poursuit tout le week-end et même au-delà.

Autour de 700 coureurs sont inscrits à l’événement virtuel et vont courir dans les sentiers près de chez eux ce week-end, en plus de ceux qui feront leur distance sans s’enregistrer. Au moins trois personnes réaliseront par ailleurs un ultra-marathon de 160 km à Bromont, par leurs propres moyens, ce qui risque de rendre leur exploit encore plus grand.

« Ils ont fait des sacrifices, ils se sont investis dans l’entraînement pendant des mois. C’est pas juste à propos de la course, de la médaille. Tout est à propos du périple. C’est le parcours qui est important. »