Qu’ils se soient illustrés sur la scène politique, économique, culturelle, sportive ou communautaire, ces dix femmes et dix hommes ont contribué et contribuent encore à faire rayonner la circonscription par leur implication, a souligné Pierre Breton, qui leur a remis la médaille du 150e anniversaire du Canada.
Qu’ils se soient illustrés sur la scène politique, économique, culturelle, sportive ou communautaire, ces dix femmes et dix hommes ont contribué et contribuent encore à faire rayonner la circonscription par leur implication, a souligné Pierre Breton, qui leur a remis la médaille du 150e anniversaire du Canada.

20 citoyens d’exception récompensés

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Le dévouement de 20 citoyens envers leur communauté a été souligné, mardi en fin de journée. Tous ont reçu des mains du député de Shefford, Pierre Breton, la médaille du sesquicentenaire, commémorant le 150e anniversaire de la circonscription et de la Confédération canadienne.

Qu’ils se soient illustrés sur la scène politique, économique, culturelle, sportive ou communautaire, ces dix femmes et dix hommes (voir tableau) ont contribué et contribuent encore à faire rayonner la circonscription par leur implication, a souligné­ l’élu.

« C’est très émouvant, mais valorisant en même temps, de récompenser ces gens d’exception, qui pour la plupart, donnent sans compter et sans rien attendre en retour », a affirmé M. Breton à La Voix de l’Est.

Le choix des lauréats s’est avéré difficile, puisqu’il aurait fallu beaucoup plus de médailles pour remercier ceux qui en méritaient une, ajoute-t-il. Les municipalités de Shefford et les organismes de la circonscription ont donc été invités à soumettre des candidatures. Certains noms sont d’ailleurs revenus plus d’une fois, indique le député.

« Une belle fleur »

Pour quelques récipiendaires, tels France Arbour et Jean-Yves Phaneuf, la médaille, fabriquée à partir du cuivre du toit des édifices du Parlement canadien de 1918 à 1996, était un honneur de plus s’ajoutant à un tableau bien garni. 

Celui que tous appellent « Johnny­ », reconnu pour son immense contribution au soccer régional, était tout de même fier d’adjoindre une distinction supplémentaire à son « musée ». « C’est une belle fleur qui s’ajoute, je suis bien content », a-t-il confié à La Voix de l’Est.

Même son de cloche pour Mme Arbour, dont les nombreux apports à la vitalité culturelle de Granby et des environs ont été soulignés. « C’est très flatteur, ça fait plaisir », a-t-elle commenté au terme de la cérémonie.

Pour d’autres lauréats, la distinction était une première. C’est notamment le cas d’Omer Cousineau­, un Rougemontois qui a offert d’innombrables heures au service des loisirs de sa municipalité, si bien qu’on a nommé en son honneur le centre des loisirs qu’il a œuvré à faire construire. « C’est la première fois qu’on est honoré de façon officielle, c’est très valorisant », note-t-il.

« Cette nomination vient reconnaître mon implication », se réjouit le benjamin des récipiendaires, le Granbyen Frédérik Côté, qui s’est illustré en athlétisme, mais aussi au sein des Jeunes ambassadeurs de Granby. Comme la plupart des heureux élus, celui-ci ignorait que sa candidature avait été soumise lorsqu’il a appris qu’il avait été sélectionné.

Seuls deux des vingt récipiendaires n’ont pu être présents à la cérémonie, à laquelle une douzaine de maires ont assisté pour féliciter les lauréats.