Le responsable des Fêtes du 150e de Waterloo, Philippe St-Denis

150e de Waterloo: dix jours intenses de festivités

Depuis le début de 2017, le 150e anniversaire de Waterloo a été maintes fois souligné. Le point culminant de cette année de festivités se déroulera cependant du 7 au 16 juillet prochain. À voir la programmation, les citoyens et les visiteurs auront de quoi s'occuper.
« C'est presque aussi long que le Festival d'été de Québec ! » lance à la blague le responsable des festivités du 150e, Philippe St-Denis. « En regroupant les activités sur plus d'une semaine, on voulait puncher de belle façon. Il se passera quelque chose chaque jour pour tout le monde. »
Ce dernier travaille depuis un an à la préparation des commémorations. « L'an dernier, on a consulté les citoyens deux fois pour savoir ce qu'ils voulaient pour le 150e. On n'a pas été en mesure de tout réaliser, bien sûr, mais on a beaucoup pensé aux familles dans le choix des activités. C'est intergénérationnel, alors on essaie de toucher à tout », affirme M. St-Denis.
Pour ne rien manquer de ces dix jours, le mieux est de consulter le site web ou la page Facebook de l'événement. Mais mentionnons au passage quelques faits saillants, dont un spectacle de magie et de feu le vendredi 7 juillet, une grande journée familiale le dimanche 9 juillet, des cours de taï-chi et des tours de planche à pagaie sur le lac le lundi 10 juillet, et une fête foraine le dimanche 16 juillet. 
Les curieux pourront également se rendre à l'hôtel de ville du 10 au 14 juillet pour voir une exposition de photos anciennes et d'objets d'époque.
Toutes les activités sont gratuites. 
La grande fête du 8 juillet
Mais la journée qu'il ne faut pas manquer, selon Philippe St-Denis, est celle du samedi 8 juillet à la plage de Waterloo. On y promet tout un party avec piscine de mousse, spectacle de cirque, animation continue, trampoline aquatique et location d'embarcations. 
La fête se déplacera ensuite à l'aréna Jacques-Chagnon, où se tiendra un « tailgate party », suivi du spectacle de plus de deux heures du groupe Les mouches du capitaine. Philippe St-Denis a bon espoir que la formation - qui se spécialise dans les reprises de grands succès en français et en anglais - remplira l'amphithéâtre au maximum de sa capacité. Le clou de la soirée : un feu d'artifice musical de la firme Royal Pyrotechnie. 
Partout en ville
Plutôt que de concentrer les activités de la semaine au même endroit, les organisateurs ont préféré varier les sites. « On se promène pas mal en ville pour mettre en valeur nos parcs et nos infrastructures. Ça permet aux gens de les découvrir », affirme-t-il. 
Il affirme que tout est fin prêt, mais lance quand même un appel aux bénévoles qui auraient envie de donner un coup de main à l'organisation.
Si ce « festival » de juillet constitue la pièce maîtresse du 150e, d'autres activités viendront ponctuer l'année, en s'arrimant à des événements existants, comme les Journées de la culture par exemple. Philippe St-Denis demeure discret, mais il pense déjà aux festivités de clôture, à la fin de 2017. « Et peut-être à autre chose », glisse-t-il sans s'avancer davantage.
Pour ce sesquicentenaire, la Ville de Waterloo avait dégagé un budget de 150 000 $. À ce jour, M. St-Denis et son équipe sont arrivés à respecter l'enveloppe. « On fait des petits miracles ! »
Pour connaître tous les détails de la programmation, on visite le www.150waterloo.com ou la page facebook.com/150waterloo.