Le directeur du Service de police de Granby, Marco Beauregard.

1,17 policier pour 1000 habitants à Granby

Granby compte 1,17 policier pour 1000 habitants, selon des données compilées en 2016. Ce taux d'encadrement se situe dans la moyenne. Des ressources supplémentaires seraient tout de même les bienvenues selon la direction du service afin de bonifier le nombre d'opérations­ réalisées­ sur le territoire.
Plusieurs facteurs influencent un taux d'encadrement, notamment la démographie, le nombre d'établissements d'enseignement et d'institutions financières, et le taux de criminalité, entre autres. 
« Des services de police comme Granby ou Sherbrooke, ce sont des services de police de ville-centre et le taux d'encadrement est attribuable au travail qu'il y a à faire, indique Marco Beauregard­, directeur du Service­ de police de Granby. On est une ville régionale, donc ça nous amène un surcroît de travail. »
Granby se compare à des villes telles que Saint-Jean-sur-Richelieu­, avec un taux d'encadrement de 1,14 policier pour 1000 habitants et Saint-Jérôme, avec un taux de 1,51, mais où le taux de criminalité est plus élevé qu'à Granby, précise le directeur.
Montréal, une métropole, affiche un taux d'encadrement de 2,31 policiers pour 1000 habitants et à l'opposé, dans une ville davantage en milieu rural comme Mirabel­, le taux est de 0,68 policier. Bref, « Granby se situe dans la moyenne », indique M. Beauregard. 
Une augmentation du taux d'encadrement espérée
Le directeur de police souhaite toutefois que le taux grimpe à 1,25 policier par 1000 habitants à Granby, « ce qu'on avait il y a quelques années », dit-il, ajoutant du même souffle que tout est une question de budget. « On était à 1,25 en 2011. La population est partie de 59 000 habitants et on est 67 000 habitants avec un taux de 1,17 », explique-t-il.  
« Tous les directeurs de police répondent qu'ils ont des effectifs en nombre suffisant, mais plus on a de personnel, plus on peut faire de choses. Il faut gérer en fonction des effectifs et des budgets­ qui nous sont alloués. » 
Le Service de police de Granby emploie actuellement 78 policiers permanents. Afin d'atteindre le taux d'encadrement souhaité, le service devrait faire grimper l'équipe à 84 agents. Le directeur Beauregard­ espère notamment ajouter des enquêteurs pour réaliser en partie le travail qui était effectué par l'Escouade régionale mixte (ERM), notamment des wcrimes initiés en matière de stupéfiants, et qui est déménagée­ à Sherbrooke. 
« On a fait des opérations dernièrement. Pourquoi ? Parce qu'on a mis des enquêteurs sur les crimes initiés. L'ERM a été ici pendant cinq ans et demi, six ans. On avait une équipe d'enquêteurs régionale mixte qui était à même nos locaux et ça répondait aux besoins. Maintenant, ils sont encore là, mais on connaît la réalité et ils sont plus à Sherbrooke », explique Marco Beauregard.

Taux d'encadrement des services policiers

Granby 1,17 policier par 1000 habitants
Bromont 2,25 policiers par 1000 habitants
Saint-Jérôme 1,51 policier par 1000 habitants
Saint-Jean-sur-Richelieu 1,14 policier par 1000 habitants
Mirabel 0,68 policier par 1000 habitants
Montréal 2,31 policiers par 1000 habitants
* statistiques fournies par le Service de police de Granby