Des légumes ont été plantés en plein coeur du centre-ville de Cowansville dans le cadre de l'initiative des Incroyables comestibles.

100 activités, trois jours, une ville

La vie communautaire était animée à Cowansville, ces derniers jours, alors que se déroulait le projet « 100 en 3 jours ». L'initiative visait à rassembler les citoyens et à les sensibiliser afin qu'ils deviennent des acteurs de changement et d'action pour améliorer l'espace public. Le projet voulait favoriser l'émergence de nouvelles idées.
C'est samedi qu'avait lieu la quatrième édition du Kiosque à limonade du centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main.
Ainsi, du 1er au 3 juin, de nombreuses activités se sont tenues à travers la ville, comme une initiation au tennis, une fête de voisins, le dévoilement d'une table à pique-nique devenue une oeuvre d'art, ainsi que le lancement des Incroyables comestibles. 
Le Marché public et le Marché de solidarité régionale ont en effet mis sur pied un espace où on trouvera des légumes cet été en plein coeur du centre-ville. « On avait envie de créer un espace comestible à partager en plein coeur du Marché public de Cowansville », explique Catherine­ Audet, qui coordonne le projet. 
Le mouvement international des Incroyables comestibles, lancé en Angleterre en 2008, a inspiré les organisateurs. « L'idée, c'est d'investir les lieux, créer des lieux cultivables, des jardins à partager. Les passants font l'entretien­ et aussi la récolte. »
Dans la rue John, des bacs faits par un bénévole à partir de palettes recyclées sont installés devant le Marché de solidarité régionale. Samedi, le temps était venu de planter. Des plants de toutes sortes de légumes, reçus gratuitement, ont été mis en terre par des bénévoles ayant répondu à l'invitation. 
« Ce qu'on souhaite, c'est que Cowansville emboîte le pas dans l'idée de devenir une ville nourricière et que des projets comme ça se fassent de façon spontanée. Pourquoi ne pas avoir des espaces comestibles partout­ ? », lance Catherine Audet.
De la limonade pour les enfants
C'est également samedi qu'avait lieu la quatrième édition du Kiosque à limonade du centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main. Même si le ciel était couvert, un puissant rayon de soleil touchait le centre alors que le stationnement de la maison Nesbitt était transformé en lieu de festivités. 
« On a eu quand même pas mal de monde et à la fin de la journée, il ne restait presque plus rien, rapporte la directrice générale de Main dans la main, Isabelle Labrecque. L'argent n'était pas notre objectif, contrairement aux années passées. Cette année, c'était une fête pour les enfants, une journée accessible pour tout le monde. On n'avait aucun prix sur les choses à vendre, c'était contribution volontaire. On s'était rendu compte que les familles moins en moyens n'osaient pas venir avant. »
Même avec ce changement de mentalité pour l'activité, autour de 5000 $ iront au centre de pédiatrie sociale en communauté. Et pour ce qui est d'afficher un sourire sur le visage des enfants, c'est mission accomplie !