La Voix de l’Est
L’accusé a fait valoir à son procès qu’il souffrait de « sexomnie », une affection médicale rare qui fait en sorte que ceux qui en souffrent ont des relations sexuelles pendant leur sommeil et à leur insu.
L’accusé a fait valoir à son procès qu’il souffrait de « sexomnie », une affection médicale rare qui fait en sorte que ceux qui en souffrent ont des relations sexuelles pendant leur sommeil et à leur insu.

« Sexomniaque » et jugé non responsable

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
C’est à contrecœur que le tribunal a déclaré non criminellement responsable pour cause de troubles mentaux un homme de Brome-Missisquoi qui plaidait ne pas avoir eu connaissance d’avoir agressé sexuellement une mineure.