La candidate de la CAQ dans Brome-Missisquoi voit la pression comme quelque chose de positif dans sa campagne.

« Il y a un potentiel de gagner » — Isabelle Charest

Entourée de ses fidèles partisans, la candidate vedette de la Coalition Avenir Québec Isabelle Charest a donné le coup d’envoi officiel à sa campagne dans Brome-Missisquoi. Son parti compte maintenant tout mettre en œuvre pour ravir ce comté au Parti libéral.

Malgré les spéculations sur l’avenir politique de la circonscription, considérée par plusieurs sondeurs comme étant un « comté baromètre », celle qui pourrait devenir la prochaine députée de Brome-Missisquoi — selon les sondages actuels — fait montre d’un calme olympien. « C’est peut-être à cause de mon passé d’athlète, mais la pression ce n’est pas quelque chose qui me dérange. On a des attentes, mais je les vois d’une façon positive et je vois aussi qu’il y a un potentiel de gagner », observe-t-elle.

Isabelle Charest avait invité ses partisans pour discuter avec eux et fraterniser dans le petit local fraîchement aménagé qui deviendra le centre névralgique de l’équipe caquiste. La soirée se voulait cordiale et détendue. Le calme avant la tempête en quelque sorte.

L’ancienne championne olympique pourra compter sur des dizaines de bénévoles, mais également sur un soutien particulier de la part de l’organisation du parti.

« Disons que l’Estrie a effectivement des ressources, explique à demi-mot un organisateur présent aux côtés de Mme Charest, sous couvert de l’anonymat. Les équipes bénéficient de la présence d’organisateur d’expérience et il y a un niveau d’encadrement qui est plus grand que pour les comtés où il y a déjà un député. »

« Et il y a aussi une présence accrue de François Legault dans la région », ajoute Mme Charest.

Pas d’engagements
Si elle se montre calme et confiante, la candidate caquiste refuse encore de se prononcer sur les dossiers propres à Brome-Missisquoi qu’elle entend défendre.

« J’attendais que la campagne débute, je suis nouvellement venue en politique et j’aime savoir de quoi je parle. Je voulais me laisser le temps de tout assimiler, mais les annonces viendront », promet Isabelle Charest qui soutient être encore en phase d’écoute des différents acteurs de la région.

Elle revient toutefois sur certaines facettes du programme de la CAQ qui l’interpellent davantage.

« Lorsque j’ai eu ma rencontre avec M. Legault. Je lui ai expliqué que ce qui m’anime, c’est que quelqu’un soit épaulé pour se développer à son plein potentiel et je pense que la région a un potentiel extraordinaire [pour cela]. Je veux aussi aider les entreprises à trouver de la main-d’œuvre et contribuer au développement économique », avance-t-elle.

Isabelle Charest se consacrera corps et âme à la campagne électorale à venir, mais demeurera employée à la commission scolaire du Val-des-Cerfs.

« J’ai demandé un congé sans solde, mais tout dépendant du résultat de l’élection, j’aurai encore mon emploi », explique-t-elle.

Le local de la Coalition Avenir Québec dans Brome-Missisquoi est situé au 123 rue Sherbrooke, à Cowansville.