Du côté de l’école de Sutton, le projet «Du potager à mon assiette» permettra aux écoliers de goûter à de nouveaux aliments tout en approfondissant leurs connaissances, le tout via des animations thématiques qui seront offertes dans un cadre familial.
Du côté de l’école de Sutton, le projet «Du potager à mon assiette» permettra aux écoliers de goûter à de nouveaux aliments tout en approfondissant leurs connaissances, le tout via des animations thématiques qui seront offertes dans un cadre familial.

« Cultiver l’avenir»: trois projets d’ici retenus

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Des neufs projets montérégiens qui se partageront 58 500 $ dans le cadre du dernier appel de projets « Cultiver l’avenir : cuisinons ensemble les aliments d’ici », trois ont été concoctés dans la région immédiate.

L’école de la Haute-Ville, à Granby, a suscité l’appétit du jury avec son projet « Du potager à la table et plus », qui prévoit plusieurs visites chez des producteurs maraîchers et épiceries de la région afin d’apprendre aux élèves la provenance des aliments. Les invendus de ces producteurs seront par la suite récupérés par les élèves, qui apprendront alors les rudiments de la cuisine, de la conservation et de l’entreposage des denrées. Un savoir qui pourra ensuite être transmis aux élèves des écoles primaires qu’ils rencontreront lors d’ateliers culinaires organisés pendant des journées pédagogiques et les camps d’été.

Du côté de l’école de Sutton, le projet « Du potager à mon assiette » permettra aux écoliers de goûter à de nouveaux aliments tout en approfondissant leurs connaissances, le tout via des animations thématiques qui seront offertes dans un cadre familial.

La Maison des familles de Granby misera aussi sur le caractère régional de son initiative, « Mains à la pâte », pour promouvoir les saines habitudes de vie, le plaisir de cuisiner et l’utilisation des aliments locaux dans le cadre d’ateliers de cuisine-découverte.

Chacun des projets retenus pouvait toucher jusqu’à 7000 $ pour sa mise en œuvre.

À l’échelle provinciale, ce sont 519 342 $ qui seront distribués sur deux ans à l’ensemble des 83 récipiendaires. De ce montant, une enveloppe de 100 000 $ provient de la Fondation Olo pour soutenir des projets liés aux femmes enceintes et à la petite enfance.