Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Actualités

Des cours de récréation mieux soignées

À Granby, l’école du Phénix — pavillons Saint-Eugène et Sainte-Marie — ainsi que l’école secondaire Joseph-Hermas-Leclerc (J.-H.-Leclerc) ont reçu un don de 17 287 $ de l’Association des médecins omnipraticiens d’Yamaska (AMOY).

Ces médecins, dont le Dr Jacques Bergeron (à gauche), ont amassé cette somme grâce à leur participation au dernier Grand Défi cycliste Pierre Lavoie. 

L’argent alloué à l’école du Phénix permettra d’embellir les cours de récréation, a indiqué vendredi le directeur Stéphan Campbell (deuxième sur la photo), accompagné ici d’Isabelle Bélanger, enseignante en éducation physique, et de Christian Lacourse, directeur de l’école J.-H.-Leclerc. 

L’AMOY prévoit d’ailleurs renouveler l’expérience en 2020. «C’est important de faire de l’activité physique, ça peut guérir certaines maladies, en prévenir d’autres et permet d’être mieux dans sa peau», a dit le Dr Bergeron lors de la présentation. 

Affaires

Laundromat participera à la foire de mode Magic à Las Vegas

Déjà bien présente aux États-Unis, la PME granbyenne Laundromat compte sur sa participation à la plus importante foire commerciale de mode en Amérique du Nord, qui se tiendra à Las Vegas, pour y étendre davantage ses racines.

Laundromat, spécialisée dans la commercialisation de tricots du Népal faits à la main, sera l’une des quelque 50 sociétés et marques québécoises du secteur de la mode qui prendront part à une mission, organisée par la grappe métropolitaine de la mode, mmode, dans le cadre de l’événement Magic 2020, du 5 au 7 février prochains.

Actualités

Ajout de chambres au CHSLD de Bedford: le CIUSSS de l'Estrie ouvre la porte

Après des années à refuser d’accroître le nombre de places au CHSLD de Bedford, le CIUSSS de l’Estrie ouvre désormais la porte à un tel projet.

L’amélioration des infrastructures et des équipements du centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de Bedford est un dossier pour lequel milite la municipalité depuis près d’une décennie. Principalement l’ajout de lits. Le CIUSSS demeurait toutefois fermé à ce sujet, prétextant que « le besoin n’est pas présent ».

Actualités

Brome-Missisquoi en bref

Des agriculteurs se font entendre

Les maires de la MRC Brome-Missisquoi devaient s’opposer au projet de loi 48 en matière de fiscalité agricole, mardi soir. Un point à l’ordre du jour prévoyait que la MRC fasse connaître son désaccord envers ce projet de loi de la CAQ, qui doit entre autres plafonner la valeur foncière des terres agricoles pour limiter les hausses du taux de taxe foncière des producteurs. La présence de plusieurs agriculteurs, lors de la séance ordinaire du conseil des maires, a fait reculer les élus. Après les avoir écoutés, le conseil les ont invités à venir rencontrer les maires et les conseillers des 21 municipalités, ce qui pourrait changer leur point de vue. « Suite à vos représentations, on propose à l’UPA d’avoir des rencontres avec les municipalités directement, a lancé le préfet Patrick Melchior. On va demander un effort à l’UPA, on sait que vous avez un horaire chargé, et nous aussi. Je vous garantis notre collaboration, mais on demande la vôtre aussi. Ça va être rapide, mais faudra le faire. » Le conseil de la MRC pourrait ensuite prendre position. La Ville de Cowansville a fait savoir son mécontentement lundi soir par voie de résolution puisqu’une telle loi pourrait avoir un impact sur l’assiette fiscale de la municipalité et une iniquité pour les autres classes de contribuables. La MRC Rouville s’est aussi prononcée contre ce projet de loi, en novembre dernier. 

Les municipalités s’unissent pour Nez rouge

La région de Brome-Missisquoi n’était pas desservie par Opération Nez rouge lors de la dernière période des Fêtes. La mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard, a amené le sujet à la table du conseil des maires. Elle a déploré le manque laissé par l’absence du service de raccompagnement pour les citoyens de la région. « Est-ce qu’on met l’effort pour présenter un projet ? , a-t-elle demandé. Il faut se préparer et se signifier en juin à Nez rouge. » Certaines municipalités pourraient contribuer en allouant un montant, en fournissant des locaux et une ligne téléphonique, pour Cowansville, ou encore en ayant des bénévoles. « Je ne sais pas quelle forme d’aide, mais je te garantis qu’on va s’impliquer parce que c’est un manque, a assuré Patrick Melchior, maire de Farnham et préfet de la MRC. On va justement en parler en plénière la semaine prochaine. » L’ancienne responsable de Nez rouge à Cowansville Linda Royal pourrait être rencontrée, également. Son sens de l’organisation et son dynamisme ont été soulignés. 

Place aux jeunes élargie son offre

Le Carrefour jeunesse emploi des Cantons-de-l’Est adaptera les services de Place aux jeunes de Brome-Missisquoi, qui offre des séjours exploratoires, afin d’accueillir un plus grand éventail de jeunes adultes de 18 à 35 ans. « On leur a demandé si on pouvait bonifier le mandat qu’ils ont avec le secrétariat à la jeunesse et avec les règles du gouvernement pour élargir leur offre de service et nous aider, souligne Francis Dorion, directeur général adjoint de la MRC Brome-Missisquoi. Ils ont accepté. Ils ont des ressources qu’ils peuvent mettre à notre disposition et ils peuvent faire plus de séjours exploratoires pour un coût à peu près nul. On s’est entendu pour un montant forfaitaire de 15 000 $. » Les séjours exploratoires pourront aborder des thématiques différentes, comme industriel ou manufacturier, afin de répondre à la rareté de la main-d’œuvre. Cet élargissement d’offre a déjà été fait en 2019, de façon non officielle, mais une entente entre la MRC et le CJE vient officialiser le tout.

Actualités

Décès d’un léopard de l’Amour au Zoo de Granby

Le Zoo de Granby a annoncé vendredi après-midi le décès, constaté la veille, de Dimitri, un léopard de l’Amour mâle âgé de 14 ans. Rétabli complètement d’un mélanome important depuis quelques années, Dimitri souffrait néanmoins de certains problèmes de santé, dont une faiblesse cardiaque.

Une nécropsie devrait permettre d’identifier les causes précises de ce décès soudain. Puisque la longévité moyenne des léopards de l’Amour sous les soins des institutions accréditées se situe aux alentours de 18 ans, Dimitri était considéré comme avancé en âge.

Arrivé à Granby en 2007, il était le père de Baiko et Milan, deux jeunes mâles. Leur naissance par césarienne constituait d’ailleurs une première nord-américaine dans le milieu zoologique, et une grande fierté pour l’équipe du Zoo.

«C’est une espèce qui nous tient beaucoup à cœur en raison de son statut. Elle est classée en danger critique d’extinction par l’International Union for Conservation of Nature, a indiqué le directeur des soins animaliers, Karl Fournier, dans un message publié sur la page Facebook du Zoo de Granby. Malgré son regard perçant et impressionnant, Dimitri était un très bon mâle envers notre femelle Megan et aussi pour les techniciens en soins animaliers avec qui une belle relation de confiance était établie.»

Actualités

Rhona Wurtele rend l’âme à l’âge de 98 ans

Membre de l’Ordre du Canada et ancienne athlète olympique en ski alpin, Rhona Wurtele a rendu l’âme, le 17 janvier, à l’aube de son 98e anniversaire.

Avec sa sœur Rhoda, les jumelles bien connues à Acton Vale ont marqué l’histoire du sport en pavant la voie aux sportives canadiennes qui souhaitaient compétitionner sur la scène internationale. Elles ont notamment été les premières femmes à faire partie de l’équipe canadienne de ski alpin aux Jeux olympiques de Saint-Moritz, en Suisse, en 1928.

Rhona Wurtele laisse dans le deuil ses enfants Margie Gillis, danseuse contemporaine reconnue internationalement, Nancy Gillis, qui a été championne de ski acrobatique, et l’ex-hockeyeur professionnel, Jere Gillis. Mme Wurtele a aussi été la mère du regretté Christopher Gillis, également danseur contemporain.

Actualités

Jonathan Lafrenière-Milot coupable d’homicide involontaire

Jonathan Lafrenière-Milot soutenait que c’est en légitime défense qu’il a poignardé Cédric Dupuis Skinner, le 28 juillet 2018, derrière un restaurant de la rue Authier à Granby.

La victime avait alors tenté de le frapper après lui avoir volé un sac de 3,5 g de cocaïne. « Par réflexe », l’accusé de 29 ans aurait ensuite levé sa main gauche dans laquelle il tenait un couteau long de 10 cm. Une version que le tribunal n’a pas retenue.

Le juge Érick Vanchestein, de la Cour du Québec, a déclaré M. Lafrenière-Milot coupable, vendredi, des accusations d’homicide involontaire et de trafic de cocaïne déposées contre lui.

Stoïque, vêtu d’un complet sombre, l’accusé surnommé Joe Jack Milo n’a pas réagi lors de l’énoncé du verdict.

Tout son témoignage n’a pas été rejeté. En fait, la version de M. Lafrenière-Milot corroborait en grande partie celle d’un autre témoin, Charles Messier.

Au procès, M. Messier a raconté comment lui et M. Dupuis Skinner, passablement éméchés, avaient prévu voler l’accusé, un trafiquant de drogue, sans le payer adéquatement. La victime, âgée de 20 ans, a tenté de frapper M. Lafrenière-Milot aux petites heures du matin, mais a raté son coup.

C’est après que les déclarations diffèrent.

Actualités

Premiers pas vers une place publique à Lac-Brome

Agrandissement de la Bibliothèque commémorative Pettes, embellissement de l’étang Mill, déménagement du marché public. Le projet de place publique de Lac-Brome a été présenté à environ 275 personnes, jeudi soir, à l’occasion d’une rencontre d’information. Les plans ont notamment été dévoilés pour la première fois aux citoyens.

« On est très fiers. La présence de plus ou moins 275 personnes nous emballe, a confié Gilbert Arel, directeur général de Lac-Brome. C’est signe que c’est un projet qui les intéresse. »

Le projet s’étendra sur plus de 6000 m2 au centre-ville du secteur Knowlton, là où se trouve le parc Coldbrook. Pour ce faire, deux édifices appartenant à la Ville devront être démolis, le barrage Blackwood réparé et la bibliothèque agrandie. 

La présentation d’une heure a été suivie d’une période de questions. Une dizaine ont été posées, principalement concernant le stationnement. « Là où les gens étaient un peu inquiets, c’était au sujet du déménagement éventuel du marché public à cet endroit-là. Ils ont peur que le stationnement soit trop loin, mais on leur a montré qu’il y en avait à proximité. »

Le marché public ouvre ses portes tous les samedis, de juin à octobre. Un stationnement d’une cinquantaine de places se trouve à même le terrain. Si le marché public déménage au centre-ville, il y a un potentiel pour plus de cases de stationnement. Par contre, il faudrait que les clients marchent quelques pas de plus, note M. Arel. Des toits permanents pour chaque étal sont prévus, de même qu’un espace pour ajouter des tentes au besoin, indique-t-il.

Un espace pour un jardin et un sentier le long de l’étang figurent également sur la maquette.

Le barrage et la bibliothèque d’abord

La place publique ne verra pas le jour tant et aussi longtemps que la réfection du barrage et que l’agrandissement de la bibliothèque ne sont pas complétés, prévient toutefois Gilbert Arel. 

Le projet de réfection du barrage occupe les élus et les fonctionnaires depuis des années. Cette fois-ci semble la bonne. Les réparations sont prévues cette année. Ces travaux sont cependant tributaires du ministère de l’Environnement, qui doit émettre un certificat d’autorisation. De son côté, la Bibliothèque commémorative Pettes veut rénover et agrandir son bâtiment. « On a vu qu’il y avait vraiment une possibilité de travailler ensemble, explique M. Arel. L’agrandissement va être fait en direction du parc. Il va y avoir une synergie avec la verdure. Ce sera un endroit vitré et la bibliothèque va être accessible par le parc. »

Selon Jana Valasek, directrice de la bibliothèque, l’entrée par la verrière, à l’arrière, sera plus accueillante que l’entrée avant qui peut sembler austère, en raison de son architecture victorienne.

Actualités

Manque d'enseignants: Val-des-Cerfs garde la tête hors de l'eau

Alors que le manque d’enseignants frappe de nombreuses commissions scolaires, Val-des-Cerfs s’en sort plutôt bien.

« En début d’année, on avait un titulaire qualifié pour chaque poste, indique le directeur général Éric Racine. D’autres commissions scolaires ont commencé l’année avec des centaines de postes à pourvoir. »

L’attractivité de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska y est pour beaucoup, estime-t-il, puisque plusieurs enseignants de régions plus urbaines veulent changer d’air et opter pour l’est de la Montérégie.

Val-des-Cerfs n’est toutefois pas sortie de l’auberge ; les enseignants de musique au primaire, tout comme de mathématiques et de sciences au secondaire, sont particulièrement en demande, et combler les départs et différentes absences reste un défi quotidien. 

Qui plus est, la situation s’aggrave de janvier à mars, période où les microbes de tout acabit font le plus de victimes.

« Ça devient de plus en plus difficile de trouver des remplaçants, dit M. Racine. On n’a jamais vu ça, devoir faire autant de démarches pour en trouver ! »

Le recrutement se fait auprès des universités, bien sûr, mais aussi via internet, les salons d’emploi et même les journées portes ouvertes dans les écoles secondaires, histoire d’appâter un parent qui aurait les compétences et la motivation requises pour être suppléant.

La rareté n’a pas d’impact sur les élèves, assure le dg de Val-des-Cerfs. Mais il reconnaît que les enseignants en place ont moins de marge de manœuvre pour s’absenter ou suivre des formations.

Des congés spéciaux sont refusés, comme une tâche réduite ou une année sabbatique, et certaines formations annulées faute d’employés pour remplacer les professeurs qui, normalement, auraient été libérés.


Actualités

Station météo à l’aéroport Roland-Désourdy: Québec accorde près de 160 000$

Le projet d’acquisition d’une station météorologique à la fine pointe de la technologie à l’aéroport Roland-Désourdy, dévoilé par La Voix de l’Est en décembre, pourra aller de l’avant.

Le ministre des Transports, député de Granby et responsable de l’Estrie, François Bonnardel, de concert avec sa collègue à la Condition féminine et députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, ont annoncé vendredi l’octroi d’une subvention de 159 523$ à la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l’Est (RARCE). 

À LIRE AUSSI: Aéroport Roland-Désourdy: une destination plus «fiable et sécuritaire»

Cette aide financière provient du Programme d’aide québécois pour les infrastructures aéroportuaires régionales. Le coût total du projet est estimé à environ 319 000$. L'équipement devrait être installé d'ici le début avril. Ainsi, avant même de décoller, les pilotes pourront établir leur itinéraire en obtenant en direct, en tout temps, les conditions climatiques et atmosphériques à la piste de Bromont. 

Actualités

Perquisition de drogues face à une école

Les policiers de Granby ont mis la main sur une importante quantité de drogues, jeudi vers 18h15, dans un appartement du 1130 Simonds Sud, face à l’école secondaire J.-H.-Leclerc. Deux suspects ont aussi été interceptés à bord d’un véhicule alors qu’ils quittaient les lieux.

Sur eux, dans la voiture et dans l’appartement occupé par le passager du véhicule, Jessy Blanchard, 27 ans, les policiers ont saisi 2500 $ en argent canadien, plus de 1000 comprimés qui pourraient être de la méthamphétamine, près de 50 grammes de cocaïne et plus de 120 grammes d’une substance brunâtre qui pourrait être du hachisch.

Les agents ont également trouvé sur place plus de 350 grammes de cannabis en cocotte, plus de 10 grammes de ce qui pourrait être de la wax — un dérivé du cannabis à forte teneur en THC — ainsi que d’autres substances qui seront analysées en laboratoire. Ils ont également découvert des équipements servant au trafic de stupéfiants.

Plus d’une centaine de munitions de plusieurs calibres différents ont aussi été saisies. Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby, assure que les enquêteurs vont se pencher sur ces munitions, d’autant plus qu’ils n’ont pas trouvé d’armes.

«Le dossier d’enquête a débuté à l’automne dernier à partir d’informations reçues du public, explique Caroline Garand. À bord du véhicule, on a intercepté deux suspects. Le conducteur, un homme de 21 ans, a été arrêté puis libéré par sommation.»

Jessy Blanchard, un homme connu des policiers, fait pour sa part face à des accusations de possession en vue de trafic. Il a comparu vendredi après-midi au palais de justice de Granby et a été gardé détenu au moins jusqu’à son retour en cour, pour la forme, lundi prochain.

L’appartement est situé juste en face de l’école secondaire J.-H.-Leclerc. Est-ce que le suspect vendait à des jeunes ? «Tout est possible. C’est sûr qu’un point de vente à proximité d’une école, c’est questionnable. Il était important d’agir rapidement», indique l’agente Garand.

— Avec la collaboration de Pascal Faucher

Actualités

Transfert de la MRC Brome-Missisquoi vers l'Estrie: une décision d’ici le printemps

Le dossier de l’éventuel transfert de la MRC Brome-Missisquoi de la Montérégie vers l’Estrie chemine. Un comité doit être formé sous peu afin d’évaluer les tenants et aboutissants d’une telle migration administrative.

À ce jour, la MRC Brome-Missisquoi est desservie par des ministères répartis dans les deux régions. Les dossiers en environnement, en immigration, en justice, en santé, en sécurité publique, en tourisme et en transport sont rattachés à l’Estrie. La MRC est toutefois liée à la Montérégie en ce qui concerne les affaires municipales, l’agriculture, la culture, l’économie, l’énergie, les ressources naturelles, la faune et l’emploi.

Actualités

Plus de 500 personnes attendues pour l’Après-ski d’Ariane Moffatt

Plus de 500 personnes ont déjà confirmé leur participation au spectacle d’Ariane Moffatt qui lancera ce samedi les Après-Skis, une série de quatre shows qui seront présentés au pied des pentes de Bromont, montagne d’expériences.

La chanteuse qui présente actuellement son spectacle Petites mains précieuses à travers le Québec s’est dite très contente de l’invitation puisqu’elle visite souvent la région et qu’elle est elle-même une adepte de ski alpin.

Actualités

Granby aura sa station libre-service de lave-glace

Le dépanneur Esso de la rue Langlois à Granby sera équipé d’une station de remplissage de lave-glace en libre-service au cours de la première semaine de février, a rapporté la station de radio m105, jeudi.

Cette installation, au coût estimé à 10 000 $ par le propriétaire de la station-service, permettra aux automobilistes de faire le plein de liquide lave-glace directement de la pompe vers le réservoir du véhicule en payant en fonction du nombre de millilitres et en évitant ainsi l’utilisation unique de contenants en plastique. 

Il s’agira de la deuxième installation du genre en Estrie, alors que d’autres stations-service de la région devraient emboîter le pas prochainement. 

Actualités

Le ministre Bonnardel se raconte à des étudiants

Même s’il est député de Granby depuis plus de 12 ans et ministre des Transports depuis plus d’un an, François Bonnardel n’a pas oublié son passé d’entrepreneur. Il a même partagé les leçons apprises de cette expérience de vie à près d’une soixantaine d’élèves du Collège Mont- Sacré-Coeur, jeudi matin.

L’élu rencontrait les deux groupes d’élèves de cinquième secondaire inscrits à l’option droit et entrepreneuriat de l’école privée pour les inciter à aller jusqu’au bout de leurs capacités. Car même s’il n’a pas réalisé son rêve de devenir pilote d’avion de chasse, François Bonnardel continue de croire que « the sky is the limit ».

Actualités

Jusqu’à quatre heures entre ciel et terre

Certains ont l’impression d’avoir vécu une expérience « historique », d’autres posent un regard plus critique sur la procédure mise en œuvre. Les commentaires étaient nombreux au lendemain de l’évacuation manuelle de quelque 200 skieurs mercredi soir, à la suite d’un bris majeur de la remontée l’Express du Village, à Bromont, montagne d’expériences.

Dans l’opération, certains clients sont demeurés immobilisés dans une chaise ou une télécabine pour une période allant jusqu’à quatre heures. Alors que la remontée mécanique s’est arrêtée peu après 19 h, la dernière télécabine a été évacuée à 23 h 45, a affirmé jeudi le directeur marketing et communication à la station de ski, Marc-André Meunier. 

Lors de l’évacuation, les chaises ont été priorisées, les skieurs étant plus exposés au froid et au vent, souligne le porte-parole de la station.

N’empêche, la soirée a été longue pour tous ceux qui sont demeurés prisonniers de l’Express du Village. C’est entre autres le cas du Granbyen Jean-Philippe Duval, qui était en compagnie d’un collègue de travail. Ils sont demeurés près de deux heures et demie perchés en hauteur. 

« On comprend que ce sont des choses qui peuvent arriver, mais aucune communication n’a été faite. On ne connaissait pas le plan. (...) Ils sont venus nous voir au bout d’une demi-heure pour nous dire qu’ils travaillaient sur une évacuation mécanique d’urgence, mais on est resté deux heures après sans que personne nous dise ce qu’il se passait. On était dans le brouillard », déplore M. Duval qui, bien qu’il ait eu froid, n’a pas souffert d’engelure. Il se réjouit d’ailleurs que le mercure n’ait pas glissé davantage sous le point de congélation.

Si lui et son ami ont attendu d’être évacués par l’équipe de patrouilleurs de la station, ce n’est pas le cas de six personnes qui se trouvaient un peu plus bas dans la remontée. Jean-Philippe Duval dit les avoir vu sauter de leur chaise pour se sortir de cette situation.

Selon lui, les autres skieurs qui prenaient place dans la chaise avec lui sont demeurés calmes, mais tous ont néanmoins ressenti une certaine frustration de se retrouver dans cette situation.

Actualités

Projet de développement la Tourbière à Farnham: une première étape franchie

Le développement durable est au cœur des orientations des élus de Farnham. C’est dans cet esprit que le projet de la Tourbière, un vaste terrain appartenant à la Ville qui pourrait devenir un nouveau quartier résidentiel, sera d’abord soumis à une firme spécialisée en urbanisme et en aménagement du territoire avant d’amorcer son développement.

Le terrain visé est celui situé à l’intersection des routes 104 et 235. Une superficie de près de 1,2 million de pieds carrés sera préservée à l’état naturel puisqu’il s’agit d’une tourbière, d’où le nom du projet. Une portion évaluée à plus de 1,4 million de pieds carrés peut toutefois être exploitée pour accueillir un développement domiciliaire.

Actualités

La médaille de l'Assemblée nationale pour Michel Rouillard

Policier, formateur, auteur, conférencier, mentor et on en passe : si les chats ont neuf vies, Michel Rouillard semble en avoir vécu tout autant. Les 45 ans d’implication dans la collectivité de ce Bromontois d’exception seront soulignés d’une manière bien solennelle, mercredi prochain, alors qu’il recevra la médaille de l’Assemblée nationale des mains du député de Chomedey, Guy Ouellette.

« Le plus drôle, c’est que ma femme a marié un fleuriste au départ ! », lance le jeune septuagénaire, qui avait repris le commerce familial, mais aussi présidé la Jeune chambre de commerce de Sherbrooke et l’Association des fleuristes de l’Estrie, avant de réaliser son « rêve de jeunesse » en 1974, soit devenir patrouilleur pour la Sûreté du Québec.

Actualités

Rouville en bref

Nouvel appui à la Coopérative de solidarité de La Voix de l’Est

Lors d’une séance publique tenue mercredi soir, la table des maires de la MRC de Rouville a résolu d’appuyer le projet de coopérative de solidarité de La Voix de l’Est auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Dans le cadre de sa relance, le quotidien de la rue Dufferin a effectivement déposé une demande d’aide financière au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). En guise de soutien, la MRC de Rouville souhaite octroyer au projet coopératif une somme de 44 826$ à même l’enveloppe lui étant réservée. Cet appui financier s’ajoute à celui des MRC de la Haute-Yamaska et d’Acton, qui contribueront à hauteur respective de 50 000$ et de 17 326$. 

Contrat d’élaboration du plan régional des milieux humides et hydriques

La MRC de Rouville a octroyé mercredi un contrat de 32 043,53$, taxes incluses, à l’entreprise Biodiversité Conseil, le plus bas soumissionnaire conforme ayant répondu à l’appel d’offres pour élaborer un plan régional des milieux humides et hydriques sur son territoire. En avril dernier, un contrat de gré à gré de 42 000$ avait été octroyé à l’organisme Géomont afin de définir les données géomatiques relatives à l’ensemble des cours d’eau du territoire. Il s’agissait de la première étape dans la réalisation d’un plan régional des milieux humides et hydriques. La MRC de Rouville dispose d’une enveloppe budgétaire totalisant 83 300 $, financée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, pour réaliser son plan régional.

Actualités

Une résidence cossue détruite par les flammes à Shefford

Le projet de construction d’une résidence a tourné au cauchemar pour un couple de Shefford lorsqu’un incendie s’est déclaré, causant des dommages importants à la propriété qui était sur le point d’être complétée.

Les occupants se sont fait réveiller par leur avertisseur de fumée, dimanche soir. Ils ont fait quelques vérifications, mais rien ne semblait anormal. Ils sont retournés dormir, mais ils ont entendu des crépitements en provenance du grenier. Ils ont aussitôt évacué leur propriété avec leurs animaux de compagnie.

Actualités

Un voleur assoiffé recherché

Un individu qui voulait probablement s’organiser une soirée bien arrosée était recherché par les policiers de Bromont. Il a été identifié vendredi.

L’homme s’est présenté à la Société des alcools du Québec (SAQ) de Bromont où il s’est emparé de trois bouteilles de whisky qu’il a cachées dans son manteau. Il a quitté sans payer en prenant place du côté passager d’un véhicule noir quatre portes. 

Le même soir, il a tenté de voler pour 720 $ de marchandise au marché d’alimentation Metro, mais sans succès. L’individu est également soupçonné d’avoir tenté de commettre un vol à l’étalage de plus de 500 $ à la même épicerie deux jours plus tôt. 

Toute personne qui possède des informations à sujet peut contacter la sergente-détective Amélie Bernard au 450 534-3131, (poste 3243) ou par courriel au amelie.bernard@policebromont.ca. 

Actualités

Une collision frontale fait deux blessés à Shefford

Deux personnes ont été blessées dans une collision frontale survenue jeudi matin à Shefford.

L’accident impliquant deux véhicules s’est produit vers 6h15 sur la route 112, près de la rue Langelier. Pompiers, premiers répondants, policiers et ambulanciers ont été dépêchés sur les lieux. 

Les deux occupants de la Mazda 3 ont subi des blessures mineures. Ils ont été transportés à l’hôpital de Granby. 

Le conducteur de l’autre véhicule, un Jeep Cherokee, n’a pas été blessé. 

Actualités

Élargissement de l’accès à l’aide médicale à mourir: «Un grand pas en avant»

La croisade de Chantal Bessette pour l’élargissement de l’admissibilité à l’aide médicale à mourir n’a pas été vaine. C’est avec sérénité qu’elle a accueilli la décision du gouvernement Legault de retirer le critère de « fin de vie », auparavant inscrit dans la loi provinciale.

« Je suis très contente. Que le gouvernement du Québec donne suite à nos démarches, et celles de tous les autres militants, c’est un grand pas en avant. J’ai eu l’impression de faire avancer la cause pour mon père. Ça va m’aider à faire mon deuil », a confié la résidente de Béthanie.

À LIRE AUSSI: Québec élargit l’accès à l’aide médicale à mourir

Affaires

KDC poursuit sa croissance en Asie

L’année 2020 démarre en force pour Knowlton Development Corporation (KDC/One). L’entreprise poursuit son expansion, mais cette fois-ci du côté de l’Asie, avec l’acquisition de Shanghai Paristy Daily Chemical.

La transaction, dont les détails ne sont pas dévoilés, devrait être conclue au cours du premier trimestre 2020.

Actualités

Projet immobilier majeur à Cowansville: de nombreux citoyens font entendre leur opposition

Le projet de revitalisation du centre-ville, qui passe entre autres par la construction de plusieurs immeubles à logements d’envergure en bordure du boulevard de Dieppe, ne passe pas comme une lettre à la poste. De nombreux citoyens ont fait valoir leur opposition au projet mercredi.

La consultation publique s’est tenue en deux temps. D’abord, en après-midi, de 13h30 à 16h30, puis en soirée, de 19h à 21h.

Actualités

Environ 200 skieurs coincés dans un remonte-pente à Bromont

Près de 200 skieurs sont restés suspendus dans les airs pendant plus d'une heure, mercredi soir, à la station de ski Bromont, montagne d'expériences à cause d'un problème technique qui a forcé l'immobilisation d'un remonte-pente.

La défaillance est survenue peu après 19h, a indiqué Daniel Rochon, directeur général adjoint à Bromont, montagne d’expériences, à Radio-Canada.

Après avoir tenté en vain de réparer le bris pendant une demi-heure, le personnel de la station de ski a finalement décidé d'amorcer l'évacuation des 200 personnes prisonnières du remonte-pente à l'aide de cordes et de harnais.

Les nombreux skieurs et planchistes devant être évacués un à un, l'opération n'était toujours pas terminée aux alentours de 22h30. Heureusement, personne n'aurait été blessé.

Actualités

Deux sections de la piste cyclable seront modifiées à Farnham

Deux sections de la piste cyclable située à Farnham feront l’objet d’une étude afin de les transformer pour les rendre plus sécuritaires.

Le premier secteur visé est celui situé à l’intersection des rues Meigs et Saint-André, près de la voie ferrée. « On veut repenser le carrefour », explique le maire de Farnham, Patrick Melchior.

Actualités

Les Résidences du Collège fêtent leur premier centenaire

Le coeur est à la fête aux Résidences du Collège, à Saint-Césaire, alors qu’un tout premier résident atteindra l’âge vénérable de cent ans, vendredi.

John Curley soufflera en effet une centaine de bougies, devenant ainsi la deuxième personne demeurant dans la municipalité à atteindre cet important jalon, nous a-t-on confirmé du côté de la Ville.

Actualités

La Fondation SÉTHY déménage dans un nouveau local à Granby

La Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska (SÉTHY) occupe maintenant un nouveau local, soit le 397 rue Dufferin à Granby, face au cimetière Mgr Pelletier.

Des circonstances hors du contrôle de la Fondation ont poussé l’équipe à déménager à la fin du mois de décembre 2019. 

«C’est un local plus fonctionnel, dit François Leduc, directeur général de la Fondation SÉTHY. Ça nous a amené une hausse du coût du loyer, mais on a des projets en cours et des campagnes de financement qu’on va lancer sous peu. On espère que ça va rééquilibrer tout ça.» 

Les coordonnées postale, téléphonique et Internet de l’organisme à but non lucratif demeurent les mêmes. La Fondation SÉTHY a comme mission d’agir de concert avec les citoyens et autres partenaires pour une plus grande reconnaissance, protection et mise en valeur du patrimoine naturel du territoire de la Haute-Yamaska. 

Actualités

Un jeune Granbyen récipiendaire du Prix du pèlerinage de Vimy

Elliot Grondin, un jeune Granbyen de 16 ans, est récipiendaire du Prix du pèlerinage de Vimy 2020, qui récompense des jeunes de 14 à 17 ans qui se sont impliqués comme bénévoles et qui se sont démarqués par un service exceptionnel, des contributions positives, des réalisations remarquables ou des actes de bravoure.

Non seulement Elliot Grondin est président du conseil des élèves du Collège Mont-Sacré-coeur, mais il s’est également impliqué dans la campagne fédérale de Pierre Breton. 

Le jeune Granbyen participera, aux côtés de 19 autres étudiants à travers le Canada, à un programme éducatif d’une semaine entièrement financé en France et en Belgique, où ils étudieront les efforts exceptionnels déployés par le Canada lors de la Première Guerre mondiale. Le programme, qui se déroulera du 2 au 10 avril 2020, comprendra des visites de sites liés à la Première Guerre mondiale, tels que des musées, des cimetières, des champs de bataille historiques et des mémoriaux importants, dont le Mémorial national du Canada à Vimy.