La Voix de l’Est
Le chancelier allemand Olaf Scholz a donné mercredi son accord à la fourniture de Leopard 2 à l’Ukraine, tandis que les États-Unis ont annoncé la livraison de 31 Abrams, des chars lourds que réclame Kiev pour faire face au rouleau compresseur russe.
Le chancelier allemand Olaf Scholz a donné mercredi son accord à la fourniture de Leopard 2 à l’Ukraine, tandis que les États-Unis ont annoncé la livraison de 31 Abrams, des chars lourds que réclame Kiev pour faire face au rouleau compresseur russe.

Washington et Berlin vont livrer des chars lourds à l’Ukraine

Isabelle Le Page
Agence France-Presse
Daria Andriievska
Agence France-Presse
Après des semaines d’hésitations, les États-Unis et l’Allemagne ont annoncé mercredi la livraison de chars lourds à l’Ukraine, traduisant un soutien occidental encore accru à Kiev dans la perspective d’une possible contre-offensive à l’invasion russe.