La Voix de l’Est
Marc Gordyn, en 2019.
Marc Gordyn, en 2019.

Coupable d’avoir installé des micros chez son ex

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Après sept semaines de procès, le Sherbrookois Marc Gordyn a été déclaré coupable de quatre chefs d’accusation dans un dossier de violence conjugale. L’homme qui a notamment caché des micros dans la résidence d’une ex-conjointe pour y intercepter et collectionner des conversations et des moments de sa vie privée avait décidé de se représenter seul... et devant un jury.