La Voix de l’Est
Les Ukrainiens ont fêté samedi le Noël orthodoxe en pleine guerre, parfois jusque dans des abris souterrains, et la trêve de 36 heures annoncée sans convaincre par Vladimir Poutine a pris fin sans que les hostilités n’aient réellement cessé.
Les Ukrainiens ont fêté samedi le Noël orthodoxe en pleine guerre, parfois jusque dans des abris souterrains, et la trêve de 36 heures annoncée sans convaincre par Vladimir Poutine a pris fin sans que les hostilités n’aient réellement cessé.

Ukraine: la trêve russe est finie, les hostilités n’ont pas cessé

Daria Andriievska
Agence France-Presse
Robbie Corey-Boulet
AFP - Agence France-Presse
Les Ukrainiens ont fêté samedi le Noël orthodoxe en pleine guerre, parfois jusque dans des abris souterrains, et la trêve de 36 heures annoncée sans convaincre par Vladimir Poutine a pris fin sans que les hostilités n’aient réellement cessé.