La Voix de l’Est
Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamandon 
Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamandon 

Négos réglées, le PQ furieux

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Les quatre partis représentés à l’Assemblée nationale sont arrivés à une entente sur leur reconnaissance respective, vendredi, à quelques jours du début des travaux parlementaires de la nouvelle législature. Mais le Parti québécois en est très insatisfait, lui qui ne pourra poser que deux questions par semaine au Salon bleu. Pour tenter de compenser, les péquistes en appellent aux dons en argent du public.