La Voix de l’Est
Elon Musk a licencié la moitié des 7500 employés de Twitter avec une froideur rare, même pour les États-Unis, remercié des cadres et ingénieurs en désaccord avec lui, et enfin imposé un ultimatum : travailler «à fond, inconditionnellement» ou prendre la porte.
Elon Musk a licencié la moitié des 7500 employés de Twitter avec une froideur rare, même pour les États-Unis, remercié des cadres et ingénieurs en désaccord avec lui, et enfin imposé un ultimatum : travailler «à fond, inconditionnellement» ou prendre la porte.

Clash des cultures entre Twitter et Musk

Julie Jammot
Agence France-Presse
Juliette Michel
Agence France-Presse
Tout le monde s’attendait à un clash et personne n’a été déçu: l’acquisition de Twitter par Elon Musk a mis au jour le fossé entre la culture de l’entreprise de San Francisco et les méthodes du patron multimilliardaire de Tesla.