La Voix de l’Est
La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) critique fortement la mise en place dès jeudi du Programme québécois de brossage supervisé des dents avec un dentifrice fluoré en service de garde éducatif à l’enfance et à l’école primaire, dans les écoles publiques du Québec de certaines régions.
La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) critique fortement la mise en place dès jeudi du Programme québécois de brossage supervisé des dents avec un dentifrice fluoré en service de garde éducatif à l’enfance et à l’école primaire, dans les écoles publiques du Québec de certaines régions.

L’école publique n’est pas un fourre-tout!

LA VOIX DES LECTEURS / La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) critique fortement la mise en place dès jeudi du Programme québécois de brossage supervisé des dents avec un dentifrice fluoré en service de garde éducatif à l’enfance et à l’école primaire, dans les écoles publiques du Québec de certaines régions. Demander, entre autres, aux enseignantes et enseignants du primaire de superviser le brossage de dents de leurs élèves ne relève pas de leur responsabilité.