Transport scolaire: l'entente de principe temporaire prolongée

La pénurie de main-d’oeuvre n’épargne pas le transport scolaire.

L’accord de principe temporaire pour le transport scolaire est reconduit pour une durée indéterminée a annoncé le centre de services scolaire du Val-des-Cerfs.


Les élèves admissibles au transport par autobus pourront ainsi continuer de bénéficier de ce service.

Toutefois, comme aucune entente permanente n’a été conclue, les fournisseurs de transport pourraient ne plus offrir le service en s’engageant à donner un préavis de deux semaines. Si une telle situation se présentait, le CSS du Val-des-Cerfs communiquera avec les parents concernés.

«Cela maintient une forte instabilité dans l’organisation familiale, ce que nous avons signifié à plusieurs reprises à l’ensemble des parties impliquées», mentionne Eric Racine, directeur général du CSS du Val-des-Cerfs.

Celui-ci ajoute qu’il souhaite que l’ensemble des intervenants dans la négociation conclue rapidement une entente afin de soulager l’inquiétude grandissante des parents.

Pénurie de conducteurs d’autobus

Le CSS du Val-des-Cerfs rappelle que les fournisseurs de transport scolaire qui opèrent sur le territoire peinent à recruter de nouveaux conducteurs. Ainsi, des interruptions de service pourraient survenir à tout moment.

Les familles sont invitées à consulter l’outil dédié au transport scolaire via le site Web du centre de services scolaire. Cette initiative propre au CSS du Val-des-Cerfs signale les avis d’interruption de service et de retard de circuits d’autobus, autant le matin que le soir.