La Voix de l’Est
Plus de 500 anciens pensionnaires, qui ont fréquenté l’orphelinat du Mont d’Youville à Beauport sur sept décennies, ont donc obtenu la permission de poursuivre en dommages les Soeurs de la Charité de Québec, premières responsables de l’établissement et le CIUSSS de la Capitale-Nationale, qui a pris le relais pour y installer des locaux de centre jeunesse.
Plus de 500 anciens pensionnaires, qui ont fréquenté l’orphelinat du Mont d’Youville à Beauport sur sept décennies, ont donc obtenu la permission de poursuivre en dommages les Soeurs de la Charité de Québec, premières responsables de l’établissement et le CIUSSS de la Capitale-Nationale, qui a pris le relais pour y installer des locaux de centre jeunesse.

La date du procès du Mont d'Youville se précise

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Le procès en action collective du Mont d’Youville sera entendu entre janvier et juin 2024, soit six ans après le dépôt de la requête d’anciens orphelins, qui allèguent avoir été agressés physiquement, psychologiquement et sexuellement par des dizaines d'éducateurs et de religieuses.