La Voix de l’Est

Constables attaqués: des effectifs d’ailleurs en renfort à Alma

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Le manque d’effectif pèse de plus en plus lourd chez les constables spéciaux. L’attaque de deux d’entre eux, survenue lundi au Palais de justice d’Alma, a forcé deux constables de l’extérieur de la région à se joindre temporairement à l’équipe en place, puisque les deux victimes sont au repos quelques jours et que les effectifs sont déjà au minimum. Le président du syndicat, Franck Perales, qui sonne l’alarme sur le manque de main-d’oeuvre dans les palais depuis des années, ne décolère pas, surtout qu’il n’a reçu aucune communication de son employeur concernant cette attaque.