La CAQ a-t-elle tenu ses promesses sur le logement social?

De nombreuses personnes ont manifesté en mai 2021 pour réclamer des investissements dans le logement social.

L’affirmation: «La [Coalition avenir Québec] avait promis 15 000 logements sociaux, elle en a livré seulement la moitié. Je peux vous dire une chose : si j’avais embauché la CAQ pour me construire une maison, je les renverrais pour bris de contrat», a déclaré le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, lors du dévoilement du plan de son parti pour le logement social.


Voilà qui est intéressant parce que, à la mi-août, M. Legault avait affirmé le contraire exact : «Quand nous sommes arrivés au pouvoir en octobre 2018, le gouvernement libéral avait laissé 15 000 logements en attente de financement. Il a fallu qu’on se retrousse les manches et quatre ans plus tard, ces 15 000 logements sont finalement livrés ou sur le point de l’être.»

Alors qui dit vrai?

Les faits

D’après des chiffres que la Société d’habitation du Québec (SHQ) a fournis au Soleil, il s’est construit un grand total de 3025 logements sociaux et de 1292 logements abordables de 2019 à 2022 inclusivement — je ne compte pas 2018 parce que la CAQ n’est arrivée au pouvoir qu’à la fin de cette année-là. Si on ajoute à cela les 3571 logements sociaux ou abordables qui étaient en construction au 30 juin de cette année, afin d’inclure les bâtiments «sur le point» d’être livrés dont parlait M. Legault, le total demeure un peu en dessous de 7900.

Si on allonge encore un peu les délais pour inclure 41 autres projets (1700 logements en tout) annoncés en juin et dont les premières unités «devraient être livrées à partir de 2023», me dit la SHQ, le somme ne fait toujours qu’un peu moins de 9600 logements. C’est un peu plus que ce que la «moitié» décrite par M. Nadeau-Dubois, certes, mais cela demeure loin de la promesse de 15 000.

En fait, même si on étire la notion de «sur le point d’être livrés» jusqu’aux limites de la caricature afin de faire entrer dans le calcul un montant de 395 millions $ annoncé en juin pour rendre 3000 logements sociaux ou abordables «disponibles à court ou moyen terme» — dont 2000 «sur un horizon de trois ans» —, on n’arrive toujours pas au total de 15 000 que M. Legault prétend avoir livré ou être sur le point de l’être (autour de 12 500, en fait).

La seule manière de parvenir à ce chiffre magique de 15 000 que j’ai pu trouver est d’inclure 5386 autres logements que la SHQ décrit comme «en cours de développement», soit des projets qui existent, mais dont les promoteurs n’ont pas encore fourni tous les documents pour que la SHQ puisse confirmer sa participation financière. Rendu là, cependant, on n’est plus dans la caricature : il y a quelque chose de carrément faux à décrire des projets qui ne sont même pas encore financés comme étant «sur le point d’être livrés».

Le verdict

Non, la CAQ n’a pas livré les 15 000 logements sociaux et abordables promis en 2018. Selon la définition que l’on retient de «sur le point d’être livré», on peut arriver relativement proche du total, mais il faut pour cela compter des habitations qui prendront jusqu’à trois ans à être terminées — soit presque à la fin du mandat du prochain gouvernement, ce qui ne nous semble pas correspondre à la notion de «sur le point d’être livré».

+

DES INFOS À VÉRIFIER?

La déclaration d’un ministre vous paraît douteuse? Une information qui circule vous semble exagérée, non fondée? Écrivez à notre journaliste (jfcliche@lesoleil.com). La rubrique «Vérification faite» prendra le temps de fouiller les faits, en profondeur, afin de vous donner l’heure juste. Car nous non plus, on n’aime pas les fausses nouvelles.

* * * * *

Ajout (17 sept., 8h15) : Selon la porte-parole du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), Véronique Laflamme, la promesse faite par la CAQ en 2018 n'était même pas de livrer des logements «en attente de financement», mais plutôt des logements dont le financement était déjà prévu dans le programme Accès-Logis.