La Voix de l’Est
Les agents de sécurité de l’hôpital de Chicoutimi veulent plus de reconnaissance et une meilleure protection lors de leurs interventions.
Les agents de sécurité de l’hôpital de Chicoutimi veulent plus de reconnaissance et une meilleure protection lors de leurs interventions.

Hôpital de Chicoutimi: des agents pas en sécurité

Carolyne Labrie
Carolyne Labrie
Le Quotidien
Les agents de sécurité de l’hôpital de Chicoutimi sont fatigués et bien souvent à bout de ressources. Faisant face à de nombreuses situations périlleuses, ils aimeraient disposer d’un l’équipement plus adéquat lorsqu’ils interviennent auprès de patients intoxiqués, en crise et même armés.