La Voix de l’Est
Le Pape François lors de son passage à Sainte-Anne de Beaupré. 
Le Pape François lors de son passage à Sainte-Anne de Beaupré. 

Demander pardon au nom de l’Église catholique…Et si on s’y attardait?

Monique Khouzam Gendron
Montréal
POINT DE VUE / Le pape François est arrivé au Canada en humble pèlerin de la paix pour écouter, pour demander pardon et pour prier avec les peuples autochtones marqués par la tragédie des pensionnats. Il tenait à faire ce pèlerinage pénitentiel malgré ses ennuis de santé et ses douleurs au genou. Ce geste en soi est très significatif de sa compassion et de son désir sincère de s’excuser pour mettre un baume sur les souffrances vécues par les Autochtones.