La Voix de l’Est
La Ville de Québec absorbe le loyer du Centre Vidéotron depuis son inauguration en 2015 lorsqu'il enregistre un déficit en fin d'année, il s’agit d’une clause dans le contrat de bail.
La Ville de Québec absorbe le loyer du Centre Vidéotron depuis son inauguration en 2015 lorsqu'il enregistre un déficit en fin d'année, il s’agit d’une clause dans le contrat de bail.

Des chèques d'environ 16 M$ pour le déficit du Centre Vidéotron

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
La Ville de Québec a versé depuis 2015 quelque 16 millions $ à QMI Spectacles, filiale de Québecor, pour éponger les activités déficitaires du Centre Vidéotron. Malgré cette importante somme, le maire Bruno Marchand n'entend pas revoir cette entente qui avait été signée sous l'administration de Régis Labeaume.