La Voix de l’Est
C’est le syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, qui avait déposé des plaintes d’entrave et de négociation de mauvaise foi contre Glencore Canada, après que le service de sûreté de la mine Raglan eut été fermé et ses employés par le fait même licenciés.
C’est le syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, qui avait déposé des plaintes d’entrave et de négociation de mauvaise foi contre Glencore Canada, après que le service de sûreté de la mine Raglan eut été fermé et ses employés par le fait même licenciés.

Fermeture d'un service à la mine Raglan: motivation «antisyndicale», dit le Tribunal

Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Glencore Canada a été motivée entre autres par des «considérations antisyndicales» en fermant son service de sûreté à la mine Raglan, au Nunavut, et en licenciant les travailleurs concernés, juge un tribunal.