La Voix de l’Est
Annik Lachance-Gravel a fait le plus beau des cadeaux à son père Guy: reprendre le flambeau de la petite conciergerie de service d’entretien ménager industriel et commercial qu’il avait fondée en 1996.
Annik Lachance-Gravel a fait le plus beau des cadeaux à son père Guy: reprendre le flambeau de la petite conciergerie de service d’entretien ménager industriel et commercial qu’il avait fondée en 1996.

Le cadeau d’Annik Lachance-Gravel à son père

Pierre Théroux
Collaboration spéciale
Annik Lachance-Gravel a fait le plus beau des cadeaux à son père Guy: reprendre le flambeau de la petite conciergerie de service d’entretien ménager industriel et commercial qu’il avait fondée en 1996, dont il était le seul employé, et assurer sa croissance. Et quelle croissance: ses faibles revenus, qui totalisaient à peine 30 000 $ en 2014, ont explosé pour atteindre 7 M$ l’an dernier! Et l’entreprise saguenéenne Lachance & Gravel emploie aujourd’hui quelque 150 personnes, dont son père qui occupe un poste de superviseur.