La Voix de l’Est
Afin de contrer la pénurie de main-d’oeuvre, les jeunes de 14 ans pourront travailler dans les camps de jour, a décidé l’Association des camps du Québec (ACQ). Une mesure accueillie avec soulagement par Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby. Un nouveau processus d’embauche est lancé, afin de pouvoir ouvrir de nouveaux groupes d’enfants.
Afin de contrer la pénurie de main-d’oeuvre, les jeunes de 14 ans pourront travailler dans les camps de jour, a décidé l’Association des camps du Québec (ACQ). Une mesure accueillie avec soulagement par Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby. Un nouveau processus d’embauche est lancé, afin de pouvoir ouvrir de nouveaux groupes d’enfants.

Les camps de jour accepteront les travailleurs de 14 ans

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Afin de contrer la pénurie de main-d’oeuvre, les jeunes de 14 ans pourront travailler dans les camps de jour, a décidé l’Association des camps du Québec (ACQ). Une mesure exceptionnelle accueillie avec soulagement par Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby. Un nouveau processus d’embauche est lancé, afin de pouvoir ouvrir de nouveaux groupes d’enfants.