La Voix de l’Est
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Je n’ai pas donné un prénom à mon couvre-visage. Bruno, c’est tout simplement le modèle du siège adapté qui était installé dans notre voiture… jusqu’à tout récemment.
Je n’ai pas donné un prénom à mon couvre-visage. Bruno, c’est tout simplement le modèle du siège adapté qui était installé dans notre voiture… jusqu’à tout récemment.

Bye bye Bruno!

CHRONIQUE / Depuis qu’il est sorti de ma vie, je ne m’en porte pas plus mal… En fait, j’oserais dire que c’est beaucoup mieux ainsi. Pourtant, il était très présent, voire incontestablement utile. Or, le côtoyer n’était pas un choix. J’étais, pour ainsi dire, obligée de m’en servir presque chaque jour. Je croyais même qu’il allait me suivre au gré de mes déplacements ad vitam aeternam. J’étais loin d’envisager que le passage de Bruno dans mon existence allait être écourté et surtout, que son départ serait carrément salutaire.