La Voix de l’Est
C’est fait: les Québécois n’ont plus à porter le masque. Néanmoins, la santé publique estrienne demande aux gens de rester prudent pour éviter une hausse de la contamination à la COVID-19.
C’est fait: les Québécois n’ont plus à porter le masque. Néanmoins, la santé publique estrienne demande aux gens de rester prudent pour éviter une hausse de la contamination à la COVID-19.

Retrait du masque: Il faut «faire confiance» à la population

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
665 jours: c’est le temps qu’il se sera écoulé entre l’entrée en vigueur de l’obligation de porter le masque dans les lieux publics et la fin de celle-ci, vendredi soir à minuit. Pour plusieurs Estriens, le retrait de cette dernière importante mesure contre la propagation de la COVID-19 est signe d’un retour à la normale, mais la santé publique de l’Estrie met en garde: la population devra se protéger adéquatement selon les situations.