La Voix de l’Est

Mort sociale

LA VOIX DES LECTEURS / C’est avec une appréhension certaine que plusieurs personnes voient la fin de l’obligation du couvre-visage ce samedi. Je suis du nombre. Le masque correspond à une mesure de prophylaxie relativement facile et peu contraignante offrant une protection à l’ensemble de la population et particulièrement aux personnes fragilisées (à mon avis, cette expression s’avère préférable, car elle met l’accent sur le caractère social plutôt que sur la dimension inhérente à la personne dite « vulnérable »; évitant ainsi le piège de la responsabilisation strictement individuelle). Associée à la vaccination, le port collectif du masque garantit un degré plus élevé de barrière face au SRAS-CoV-2.