La Voix de l’Est
Dans le livre Parti courir, on retrouve les 77 premières chroniques écrites au fil de la pandémie par Guy Ménard. Les profits découlant de la vente de ce recueil seront versés à la Chaire Myélome Canada de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.
Dans le livre Parti courir, on retrouve les 77 premières chroniques écrites au fil de la pandémie par Guy Ménard. Les profits découlant de la vente de ce recueil seront versés à la Chaire Myélome Canada de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Le livre que Guy Ménard n'a pas vu venir

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Toute sa vie, Guy Ménard a gagné sa croûte en écrivant. Après avoir rédigé des textes journalistiques pour la station de radio CJMT de Chicoutimi, le sexagénaire originaire de Chambord, au Lac-Saint-Jean, a pondu des communiqués de presse et des documents de travail pour les firmes Alcan et Olympe. Même à la retraite, le besoin de produire des textes spontanément, en abordant des thèmes de son choix, ne s’était guère manifesté. Il aura fallu une pandémie, ainsi que le déclic offert par la course à pied, pour que naissent des chroniques au rayonnement imprévu.