La Voix de l’Est

Non, on n’a toujours pas de preuve que les vaccins à ARNm changent notre ADN

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «Une connaissance qui est à la limite du conspirationnisme m’a envoyé une étude parue le 25 février dans la revue savante Current Issues in Molecular Biology. Je n’ai pas le bagage pour comprendre l’ensemble des termes et de la méthodologie, mais ses auteurs semblent conclure que le vaccin de Pfizer «réécrit» une part de notre ADN (dans le rein de ma compréhension). Est-ce vrai ?», demande Hubert L, de Québec, qui a demandé à ne pas être nommé par peur de représailles sur les réseaux sociaux.