La Voix de l’Est
Mylene Magrinelli, qu’on voit ici avec son conjoint Sébastien, souhaite doter son entreprise d’un volet responsable.
Mylene Magrinelli, qu’on voit ici avec son conjoint Sébastien, souhaite doter son entreprise d’un volet responsable.

Au Manoir Alegria, on donne au suivant

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Voilà moins d’un an que le Manoir Alegria, niché sur la rue Church à Cowansville, a ouvert ses portes à ses premiers visiteurs. Cela n’a toutefois pas empêché la petite auberge de trois chambres de rapidement se positionner parmi les établissements favoris de la région ni de lancer un élan de solidarité qu’on espère voir s’étendre au-delà de la porte d’entrée.