La Voix de l’Est
Le marché de Granby accuse un repli annuel de 17 %, ceci étant dû notamment par la faible disponibilité des bâtiments résidentiels dans un contexte de forte demande.
Le marché de Granby accuse un repli annuel de 17 %, ceci étant dû notamment par la faible disponibilité des bâtiments résidentiels dans un contexte de forte demande.

Léger ralentissement de l'immobilier à Granby après une année folle

Jérôme Savary
Jérôme Savary
La Voix de l'Est
La vigueur du marché immobilier se poursuit au Québec. Si les ventes en 2021 ont ralenti comparativement à 2020, celles-ci restent à un niveau historiquement très élevé. Toutefois, avec 1337 ventes, le marché de Granby accuse un repli annuel de 17 %, ceci étant dû notamment à la faible disponibilité des bâtiments résidentiels dans un contexte de forte demande, souligne l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec.