La Voix de l’Est
Il n’y avait pas beaucoup d’espace sur la patinoire entre les Olympiques de Gatineau et le Phoenix de Sherbrooke vendredi soir.
Il n’y avait pas beaucoup d’espace sur la patinoire entre les Olympiques de Gatineau et le Phoenix de Sherbrooke vendredi soir.

Poirier coiffe Robillard en fusillade

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Parce que les deux meilleurs joueurs sur la patinoire ont été les gardiens, il était écrit dans le ciel que le duel entre les Olympiques de Gatineau et le Phoenix de Sherbrooke allait se terminer avec une séance de tirs de barrage.