La Voix de l’Est
Dr Sylvain Charlebois
Professeur titulaire, directeur principal, Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire
Dr Sylvain Charlebois
Nous aurons peut-être bientôt trop de terres agricoles, et non le contraire.
Nous aurons peut-être bientôt trop de terres agricoles, et non le contraire.

Et si nous avions trop de terres agricoles ?

COMMENTAIRE / Le projet de loi 103 au Québec, qui propose des modifications sur la protection du territoire et des activités agricoles, a fait couler beaucoup d’encre dernièrement. Pendant que certains revendiquent un plus grand accès aux terres agricoles pour les citadins, d’autres veulent protéger nos terres des spéculateurs immobiliers. Un débat important, certes, mais au-delà des bisbilles et avec ce qui s’en vient, notre approche pour la protection des terres agricoles devra changer à tout jamais.