La Voix de l’Est
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve

La foresterie doit changer de paradigme

CHRONIQUE / Pour les peuples autochtones qui vivaient traditionnellement dans les forêts du monde, il n’y avait pas de frontières entre la culture et la nature. Les humains faisaient partie d’un tout et s’inscrivaient dans la dynamique circulaire qui leur conférait une résilience adaptée aux fluctuations naturelles des conditions de l’écosystème. Il serait avisé en cette époque de crise écologique multiforme que l’humanité s’inspire de cette philosophie.