La Voix de l’Est
Hélène Buzzetti
Les Coops de l'information
Hélène Buzzetti
Le ministre de l’Environnement, Steven Guilbeault.
Le ministre de l’Environnement, Steven Guilbeault.

Guilbeault en pâture

CHRONIQUE / Le National Post publiait samedi un portrait du nouveau ministre de l’Environnement, Steven Guilbeault. Le texte, informatif et équilibré, rappelle qu’il s’était valu le surnom de «Jésus vert de Montréal» pour avoir songé à la prêtrise et tracé un parallèle entre les prophètes d’il y a 3000 ans et les écologistes d’aujourd’hui. Mais c’est la photo, prise après son escalade de la tour du CN en 2001, qui vaut le détour. On y voit un Steven Guilbeault menotté et revêtu d’une combinaison orange digne de Guantanamo, méconnaissable avec son sourire sadique et son regard d’illuminé. Ou de tueur en série. Est-ce à cela que devrait ressembler un ministre d’un pays du G7, semble demander le cliché? Le ton était donné.